Anti-FAQ

Ou, la liste des questions interdites.

Du numérique dans les Vosges, est-ce bien sérieux ?

Le chantier est immense et les besoins multiples. Nous n’avons rien à envier aux autres, toutes les compétences sont ici sur le territoire.

Les gens connaissent-ils vraiment ce que vous faites ?

Non, et c’est notre plus gros manque. On y travaille au quotidien. D’ailleurs si vous lisez ceci, c’est que nous sommes sur la bonne voie.

Vos événements sont-ils ouverts aux pique-assiettes ?

On fait carton plein à chacun de nos événements. Tentez le coup, sur un malentendu, ca peut passer ! Et puis on a vraiment deux bons traiteurs.

Comment faire la différence entre Marc et Martin ?

L’un est gros, avec une barbe et porte des lunettes. Tandis que l’autre est gros, porte une barbe et des lunettes. Donc aucune confusion possible.

Je suis un mafieux italien, vous blanchissez de l'argent ?

Nous sommes établissement public, par définition loin du mécénat, sponsoring ou business angel . Il ne tient qu’à vous de changer cela.

Pourquoi implanter un totem Lorntech à Epinal ?

Épinal tire sa légitimité de pôle numérique grâce à sa place de choix dans le Sillon Lorrain, aux côtés de villes comme Nancy, Metz et Thionville.

Pourquoi choisir votre coworking plutôt qu'un autre ?

On est cool. On a une machine à soupe. On est à deux pas de la gare. Les locaux sont pas dégueux. Par contre, la moquette file des coups de jus.

Pourquo collez-vous des post-it partout sur les vitres ?

Priorité stratégique n°1 pour la Chambre de Commerce et d’Industrie des Vosges. Ça permet surtout de décorer et d’attirer l’oeil des curieux.

Est-ce vraiment nécessaire de casser les plafonds ?

C’est une expression pour imager la vision que notre équipe a pour le bâtiment. Mettre en lien tous les étages dans une dynamique commune.

Fox Mulder aurait été aperçu dans le bâtiment ?

1 er étage. Bureau n°7. C’est tout ce que je peux dire…