Dirigeants, managers et salariés n’ont pas la même perception des risques posés par l’arrivée de l’intelligence artificielle dans l’entreprise. Et les TPE et PME font partie des entreprises qui anticipent le moins bien cette révolution des modes d’organisation du travail. Au contraire des grands groupes qui font monter en puissance leurs services RH sur le sujet.

Lire la suite…