Mise en place d’une cellule d’experts indépendants par la CCI des Vosges

Mise en place d’une cellule d’experts indépendants par la CCI des Vosges

Afin de vous accompagner face à la crise sans précédent que nous vivons et anticiper l’après COVID19, la CCI des Vosges met à disposition des entreprises une cellule d’experts. Plusieurs indépendants se sont regroupés derrière la société Isaro basée à Épinal pour apporter leur aide aux entreprises vosgiennes en coordination avec la CCI des Vosges. La société Isaro est spécialisée dans le management des Systèmes d’Information de transition ainsi que dans la mise en œuvre de Plan de Continuité et de Reprise d’Activité en entreprise.

Avec ses deux partenaires, Isaro est en mesure d’apporter des expertises complémentaires dans le domaine des Ressources Humaines (Télétravail, relations sociales, activité partielle, …), dans le domaine des Relations Clients/Fournisseurs (Analyse des besoins, conseils et mise en place d’une communication de crise et d’actions urgentes, aide à la préparation de l’après Covid19,…) ainsi que de l’accompagnement type coaching managérial (Accompagnement et soutien des dirigeants, cadres dirigeants, managers dans cette phase de tension et de stress).

En vue d’identifier vos besoins et priorités, nous vous prions de bien vouloir répondre au rapide questionnaire présent sur ce lien : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScSauWj2By-hAm2-psOvMI9jVkXDSTS7lPzAWhgKaNVA1yd-w/viewform

Le ou les expert(s) concernés prendront contact avec vous gracieusement pour lister avec vous les actions à mettre en oeuvre rapidement et vous aider à préparer au mieux le redémarrage de votre activité.

Cette démarche ne vous engage en rien.

Si toutefois, suite à ces échanges, vous souhaitiez un accompagnement personnalisé, nos experts s’engagent à vous faire bénéficier d’une remise de 50% par rapport à leur tarif habituel, durant toute la période de confinement.

Le gouvernement débloque 4 milliards d’euros pour les startups

Le gouvernement débloque 4 milliards d’euros pour les startups

Face à la pandémie de Covid-19 et la confirmation du confinement prolongé jusqu’au 15/04/2020, le gouvernement vient d’annoncer une batterie de mesures afin de venir en aide aux startups françaises, en souffrance due à cette crise sanitaire sans précédent.


Le secrétaire d’État au numérique, Cédric O indique que cette aide prendra la forme d’un plan d’urgence de 4 milliards d’euros. Ce plan se décline en différents axes, on y retrouve des mesures telles que l’accélération du versement d’aides comme le financement de bridges à hauteur de 160 millions d’euros afin de permettre aux startups de se refinancer, mais également des mesures de versement anticipé ou de crédit d’impôts comme le CIR (crédit impôt recherche), une avance en trésorerie pouvant aller jusqu’à 1,5 milliard d’euros.

Notons aussi, le versement des aides à l’innovation du PIA (plan d’investissement d’avenir) à hauteur de 250 millions d’euros ainsi que le report des échéances de remboursement jusqu’à 6 mois pour les startups dans le besoin. Et enfin, le dispositif des prêts de trésorerie garantis par l’État qui devraient représenter 2 milliards d’euros. Une chose est sure, comme le dit si bien Cédric O en parlant des startups « On ne peut pas se permettre de les laisser tomber dans la période actuelle.  »

Mais pourquoi les startups ?

Il est évident que la chute de l’activité économique en France, liée à l’épidémie de Coronavirus impacte toutes les entreprises mais plus particulièrement les startups qui par leur modèle de développement, reste très fragiles car il est fondé sur des investissements conséquents, une forte croissance, et l’atteinte de la rentabilité seulement après plusieurs années d’activité. C’est pourquoi ce plan reste un véritable coup de pouce pour les startups de la French Tech.

Mathias Gasser

Les bons plans d’un stagiaire pour survivre pendant le confinement !

Les bons plans d’un stagiaire pour survivre pendant le confinement !

En ces temps difficiles, des millions de Français sont confinés chez eux en attendant la fin de l’épidémie de Coronavirus. Le feuilleton risque de durée, c’est pourquoi les employeurs ont massivement opté pour le télétravail, quand cela s’avère possible. Ma mission du jour en tant que stagiaire du Quai Alpha, est de vous proposer quelques idées pour meubler le temps et garder le moral.

L’extension chrome, Netflix Party est une nouvelle façon de regarder les contenus de la plateforme avec vos amis en ligne. L’extension synchronise la lecture vidéo entre les différents participants et ajoute un chat de groupe. Vous pouvez utiliser Netflix Party pour vous connecter avec vos amis et organiser des soirées « chill » à longue distance. L’extension est uniquement disponible sur les navigateurs Chrome, que ce soit ordinateurs de bureau, tablettes ou smartphones.

Si comme moi, vous êtes un grand fan du Jeu du Loup Garou, l’application « Ne fermez pas les yeux » est disponible sur l’App store & Google Play pour jouer à distance avec vos amis ! Le site internet est vraiment super dans le cas ou préféreriez jouer sur navigateur ! Si vous avez décidé d’allouer la puissance de calcul de votre GPU à autre chose que la recherche d’un traitement contre le COVID-19, vous ne pouvez pas passer à côté du phénomène du moment avec Call of Duty Modern Warfare et son mode gratuit « Warzone ». Au programme, Battle Royale, Pillage, et Feeding. Le jeu est disponible sur PC, PS4, et XboxOne à cette adresse.


Afin de ne laisser personne sur le bord de la route, je vous propose également une sélection d’applications mobiles : Pour les plus courageux l’application 7 minutes workout est disponible sur l’Apple store et Google Play. L’application se base sur l’HICT (circuit d’entrainement de haute intensité) le but est d’améliorer votre forme musculaire et cardio-vasculaire en seulement 7 minutes de travail intense par jour ! Quant aux moins courageux, le site Po*n Hub offre toujours un accès à son contenu premium aux pays les plus durement touchés par l’épidémie de Coronavirus !

 

Une bonne occasion pour découvrir une nouvelle passion

 

Il n’y a point de confinement sans musique. L’application Korg iKaossilator est disponible sur l’Apple store & Google Play. Il s’agit d’un synthétiseur qui vous permet de faire de la musique à l’aide de votre doigt sur le pavé de votre smartphone. L’application est utilisée par des milliers de musiciens dans le monde et même des néophytes. En temps normal, elle serait payante mais les développeurs ont décidé de la rendre accessible gratuitement pendant la période de confinement !

Pour ceux qui ne jurent que par les bouquins, Kindle est également disponible dans l’App store & Google Play. Avec Kindle, les eBooks que vous avez acheté sur Amazon s’afficheront automatiquement dans votre application. Les membres Kindle Unlimited peuvent sélectionner et télécharger des eBooks directement dans celle-ci. Vous pourrez essayer gratuitement un eBook et vous y trouverez également des magazines, journaux, romans, etc.

Pour ceux qui veulent coller au thème et apprendre une langue, (le chinois par exemple) je vous recommande Busuu disponible dans l’Apple store & Google Play. En y consacrant seulement 10 minutes par jour, et grâce à plus de 1 000 leçons créées par des linguistes professionnels avec l’aide d’une l’Intelligence artificielle. Vous pourrez apprendre la langue de votre choix de A à Z. Vous aurez également la possibilité d’interagir avec une communauté de plus de 100 millions d’utilisateurs qui parlent couramment la langue que vous souhaitez apprendre.

Enfin, si vous vivez la même situation que Didier Bourdon et que vous choisissez l’option B, l’application Serenity est faite pour vous ! Elle vous permet d’apprendre une large variété de techniques de méditation et de pleine conscience afin de ressentir un sentiment de paix, de calme et de bonheur dans votre vie. Vous y apprendrez les bases avec une leçon en 7 jours. C’est gratuit, facile à suivre. et comprend un guide pour dormir et des méthodes de soulagement du stress. Une solution vraiment adaptée pour gérer la période particulièrement anxiogène que vous traversons. Disponible sur l’Apple store & Google Play.


 

Et vous, comment comptez-vous occuper votre temps libre durant le confinement ?

Mathias GASSER

Nvidia veut aider les joueurs à combattre le coronavirus

Nvidia veut aider les joueurs à combattre le coronavirus

Le leader mondial des fabricants de cartes graphiques Nvidia a demandé aux joueurs sur PC d’utiliser leurs puissants PC de jeu pour aider à lutter contre l’épidémie de Coronavirus COVID-19, en faisant don de la puissance de calcul de leurs GPU inutilisés pour aider à améliorer nos connaissances sur le Coronavirus.

En utilisant le logiciel Folding@home, les joueurs sur PC – ou toute personne possédant un ordinateur qui souhaite apporter son aide – peuvent faire don de cycles d’horloge inutilisés de leurs puissantes cartes graphiques à un réseau mondial de PC interconnecté. En gros l’idée est de constituer un énorme super ordinateur international.

Pourquoi les PC de jeu sont idéaux pour la lutte contre le Coronavirus ?

Les PC de jeu sont équipés de cartes graphiques puissantes, et celles-ci sont souvent idéales pour aider au traitement d’énormes quantités de données dans des projets comme celui-ci. Les joueurs qui se joignent à la lutte peuvent utiliser le logiciel lorsque leur PC n’est pas utilisé (il doit cependant être allumé) et ils peuvent mettre le logiciel en pause lorsqu’ils jouent, ce qui n’a aucune incidence sur les performances.

Folding@home est un projet de calcul distribué bien connu, et il met maintenant sa puissance au service de la « simulation de cibles protéiques potentiellement médicamenteuses du SRAS-CoV-2 (le virus qui cause COVID-19) et du virus SRAS-CoV connexe (pour lequel on dispose de plus de données structurelles) ».

Cela pourrait conduire à une meilleure compréhension scientifique du Coronavirus, et pourrait aider à trouver un moyen de gérer, voire de guérir, le virus. C’est un excellent moyen de contribuer à la lutte si vous vous sentez concerné par la propagation de la maladie et que vous voulez faire quelque chose pour y remédier – vous n’avez pas besoin d’expertise médicale et vous n’avez pas non plus besoin de quitter la maison. Toutes les informations pour contribuer et la liste des projets en cours sont dans le tweet ci-dessous.

Martin Bouvron

Vous avez dit Coronavirus ?

Vous avez dit Coronavirus ?

Je crois qu’il est grand temps de redynamiser le blog de ce site. Chaque semaine, je vous proposerai un nouveau rendez-vous pour parler de l’actualité du Quai Alpha. Nous verrons bien si j‘y arrive à tenir le rythme. Les promesses n’engageant que ceux qui y croient… La maxime est plus que jamais de mise en ces périodes d’élections.

Sans transition, passons au sujet du jour. Difficile de passer à côté. Il est sur toutes les lèvres, les médias en font leurs choux gras au rythme des points de situation, de l’annonce des nouvelles zones de quarantaines aux bilans pluriquotidiens sur le nombre de victimes. Le Coronavirus, ou Covid-19 pour les intimes, est-il une menace sérieuse, un complot orchestré par l’industrie pharmaceutique ou bien un phénomène guère plus sérieux que la grippe de saison ?

Vous vous en doutez, ce n’est pas ici que vous trouverez une réponse sur le plan médical ! Convenons tout de même qu’il n’est pas facile d’y voir clair et de s’informer sérieusement dans la jungle des réseaux sociaux. D’un point de vue économique, le contre-coup ne s’est pas fait attendre : bourses en chute (près de 8% pour Paris. La pire séance depuis 2008), un cours du pétrole en recul de près de 30% sans parler du badbuzz autour de la marque de bière préférée de Jacques Chirac.

Face à ces effondrements, la Banque centrale européenne pourrait déployer jeudi un éventail de mesures de soutien dans la zone euro, inédites pour certaines. En local, la Région Grand-Est dégaine un prêt rebond pour soutenir les entreprises en difficulté conjoncturelles liées à une baisse d’activité ou à une perte de chiffre d’affaires.

Un pacte de relocalisation a également été annoncé pour encourager et accompagner les entreprises qui souhaitent rapatrier une partie de leur chaîne d’approvisionnement en région, en France ou en Europe plutôt qu’en Asie. 

L’état considère le Coronavirus comme un cas de Force majeure, les pertes se comptent déjà en milliards d’euros. Des mesures immédiates de soutien aux entreprises sont appliquées, notamment : le report d’échéances sociales et/ou fiscales, un plan d’étalement des créances, l’obtention facilité d’un crédit bancaire…

Les activités du Quai Alpha ne sont pour le moment pas chamboulées. Les allées et venues pour se laver les mains, les check du coude et le gel hydroalcoolique sont très bien entrés dans le quotidien de nos hébergés. Les différentes animations sont pour le moment maintenues. Un passage de l’épidémie en stade trois rebattrait les cartes, notamment au niveau de notre Spring Hack prévu début avril. Dans ces situations de crise, comme se prête à dire mon Directeur Général, la vérité d’aujourd’hui n’est pas celle du lendemain. Donc, continuons à avancer.

Martin Bouvron