Pour la Cour de cassation, les livreurs à vélo sont des salariés comme les autres

Pour la Cour de cassation, les livreurs à vélo sont des salariés comme les autres

Dans un arrêt rendu ce mercredi, la Cour de cassation a statué sur la qualification du contrat liant un livreur à vélo à une plateforme de livraison de repas. Une première, qui pourrait bien remettre en question le modèle de Deliveroo et autres Uber Eats en France. Les livreurs à vélo travaillant pour des plateformes dédiées, telle qu’Uber Eats ou Deliveroo, ne sont pas des auto-entrepreneurs, mais bel et bien des salariés. C’est en tout cas ce qu’a reconnu la Cour de cassation ce mercredi dans un arrêté publié en ligne, après avoir été saisie du cas d’un livreur ayant travaillé, en 2016, pour Take Eat Easy – vous savez, cette startup belge créée en septembre 2013, spécialisée dans la livraison de repas à domicile et placée en redressement judiciaire en juillet 2016 faute d’investisseurs intéressés pour les accompagner dans une nouvelle levée de fonds.

Lire la suite…

Auchan se met (aussi) à la blockchain… mais pas avec IBM Food Trust

Auchan se met (aussi) à la blockchain… mais pas avec IBM Food Trust

Après des expérimentations au Vietnam, Auchan Retail a décidé d’utiliser la blockchain pour assurer la traçabilité de certains de ses produits en France, en Italie, en Espagne, au Portugal et au Sénégal. Une initiative menée en partenariat avec la start-up allemande Te-Food.  Comme Carrefour, Auchan met lui aussi la blockchain à contribution de la transparence alimentaire. Après avoir mené des essais au Vietnam, depuis 2017, avec la start-up allemande spécialisée Te-Food, Auchan Retail a décidé d’adopter la chaine de blocs pour assurer le suivi de certains des produits frais de ses filières. En France, en Italie, en Espagne, au Portugal et au Sénégal, il devient alors possible de connaître le chemin et les étapes de la vie de produits « de la graine à l’assiette », d’après le communiqué émis par le groupe le 26 novembre 2018. Depuis le producteur, au moment de la récolte, jusqu’au distributeur, en passant par le transformateur et le logisticien, tous les acteurs de l’acheminement du produit de la ferme au client apportent leurs informations sur une même plateforme.

Lire la suite…

Le réseau électrique français peut-il être piraté ?

Le réseau électrique français peut-il être piraté ?

La France a été épargnée jusqu’ici, mais deux attaques en Ukraine ont prouvé que la possibilité existait. Les opérateurs se préparent. Il est exactement minuit, le 16 décembre 2016. A quelques kilomètres au nord de Kiev, les transformateurs de la station de transmission d’électricité de l’entreprise Ukrenergo, chargés d’envoyer 200 mégawatts de courant vers la capitale ukrainienne, s’arrêtent brusquement. Dans le froid mordant, des techniciens sont dépêchés sur place pour faire repartir l’usine. Quelques semaines et une enquête plus tard, Ukrenergo annonce avoir été victime d’une attaque informatique. C’est une désagréable impression de déjà-vu : pour la deuxième fois en un an, des foyers ukrainiens sont plongés dans le noir, en plein hiver, par des pirates. En 2015, juste avant Noël, 225 000 foyers de l’est du pays avaient été privés de courant.

Lire la suite…

Avec Backyard, Airbnb se rêve en constructeur immobilier

Avec Backyard, Airbnb se rêve en constructeur immobilier

La plateforme de location de chambres et de logements Airbnb a présenté le 29 novembre 2018 le projet Backyard, qui ambitionne de construire des maisons et d’explorer les nouvelles manières de les construire.  Airbnb a créé un réseau de plus de cinq millions de maisons, de chambres, de cabanes à louer. Après dix ans d’existence, l’entreprise valorisée 38 milliards de dollars, veut faire un pas de plus dans le logement. Joe Gebbia, co-fondateur du site  – qui a aussi développé Samara, la division d’Airbnb chargée de penser le futur de l’entreprise – présente ce 29 novembre 2018 Backyard, un projet de construction de maisons. Mais différent.

Lire la suite…

A New York, Nike dessine le magasin de demain, vivant et digital

A New York, Nike dessine le magasin de demain, vivant et digital

Dans le nouveau magasin Nike de New York, qui a ouvert mi-novembre 2018, c’est le smartphone qui guide l’expérience en magasin. Ecrans tactiles, casiers personnalisés, QR codes…la technologie y est poussée à son paroxysme. L’énorme bâtiment trône à l’angle de la très célèbre 5ème Avenue et de la 52ème Street de Manhattan. Entre les boutiques de luxe Cartier et Sacks, décorées pour les fêtes de fin d’année, le nouveau magasin Nike « House of Innovation 000 » s’impose. D’abord par sa taille : une surface de 6000 m2 sur 6 niveaux ; mais aussi par son architecture moderne : un immense cube sombre et une façade vitrée surmontée de la fameuse virgule blanche.

Lire la suite…