Comment la vitesse de votre site internet influe-t-elle sur votre référencement sur Google ?

Flash-Quai-Alpha-min

La vitesse de chargement d’un site web est un des facteurs identifiés qui permet de faire aujourd’hui la différence en e-commerce. Un site correctement optimisé, c’est-à-dire bénéficiant d’un temps de chargement de moins de 2 secondes pour ses pages aura dans la plupart des cas la préférence des internautes.

Des changements en la matière sont prévus en mai prochain, puisque Google va faire évoluer son algorithme pour qu’il donne la part belle à la vitesse de chargement des pages : un critère de classement qui deviendra important pour apparaître haut dans les résultats des recherches. Au même titre que le contenu, la technique et les liens, la vitesse de chargement d’une page Web deviendra petit-à-petit un élément-clé de votre SEO.

Voici quelques pistes pour aller plus loin :

Pourquoi est-il essentiel d’optimiser la vitesse de chargement d’un site internet ?

Éviter de faire de son site une passoire

Les sites web chargés rapidement bénéficient de taux de rebond plus faible et par voies de fait de taux de conversion plus élevé. D’après les données publiées par Google, une seconde de chargement en moins équivaut à 27% de visiteurs en plus qui attendront la fin du chargement de la page.
Partant du principe que 70% des internautes utilisent leurs mobiles pour naviguer et faire des achats sur Internet, la vitesse de chargement d’un site (et notamment les plus mauvais sur ce critère) pourrait voir impacter significativement leur chiffre d’affaires à la baisse.

Garder ses clients

De nombreux ouvrages s’accordent sur le fait qu’il est moins coûteux de fidéliser un client que d’en accueillir un autre. Cette phrase bien connue vous parle peut-être, et elle trouve un écho encore plus singulier dans cet article. En effet, on considère que 79% des clients sont insatisfaits de la vitesse de chargement d’un site web. En d’autres termes, 8 clients sur 10 considèrent qu’un site trop lent est un point de friction suffisamment sérieux pour qu’ils n’envisagent pas de réitérer leur acte d’achat sur votre site. Selon moi, il y a donc une corrélation entre vitesse de chargement du site et taux de fidélisation.

Si vous aussi vous souhaitez rendre vos utilisateurs plus fidèles, nous vous faisons part dans un de nos articles de 15 statistiques que vous devriez connaître

Améliorer son positionnement sur Google

Peu importe le moteur de recherche, votre référencement est très important pour faire découvrir votre entreprise à de potentiels clients. Google est le moteur de recherche le plus populaire au monde avec plus de 90% du trafic mondial. Vu que la vitesse de chargement des pages est dorénavant un facteur de classement, il y a fort à parier que les entreprises qui choisiront d’investir sur ce sujet en seront récompensées par une augmentation du nombre de visiteurs, du nombre de pages vues par les visiteurs et l’effritement du taux de rebond.

Comment tirer profit des mises à jour du classement sur le moteur de recherche Google ?

La mission du moteur de recherche Google est de trouver les réponses aux requêtes des internautes. Par exemple, si vous saisissez « Météo Epinal », cette réponse vous sera proposée :

Météo Epinal Quai Alpha

Vous pouvez remarquer que Google extrait les données de weather.com sans même avoir besoin de se rendre sur ce site. En tant qu’utilisateur, cela fournit une meilleure expérience.

Comme expliqué dans l’article de Neil Patel, 62% des recherches Google génèrent 0 trafic. Sachez que le nombre de personnes ayant cliqué sur aucun résultat augmente peu à peu, en effet il est passé de 54% à 62% en 3 ans.

Ainsi, deux questions se posent :

  • Comment obtenir plus de clics lorsque les internautes cliquent moins ?
  • Comment obtenir plus de conversions à partir des clics que vous obtenez pour compenser la perte de trafic ?

 

Pour ce faire, le géant américain utilise un système de classement de plusieurs milliards de pages conçues pour orienter les utilisateurs vers ce qu’ils recherchent de manière extrêmement précise. Les extraits enrichis sont des balises sémantiques intégrées dans le code HTML d’une page web. Le but ? Etoffer les résultats qui s’affichent à la suite d’une recherche sur Google par un internaute. À travers ce système, Google souhaite proposer à ses utilisateurs une expérience de recherche d’information optimale. Elles contribuent également à améliorer la visibilité d’une page, en effet des pages comprenant des extraits enrichis paraissent plus attractives aux yeux des internautes. Enfin, les extraits enrichis peuvent améliorer le trafic de votre site Web et également améliorer votre classement dans les résultats de recherche. Ainsi, le cercle vertueux du référencement se met en place.

SEO et vitesse de chargement : quelles sont les nouveautés ?

Comme dit précédemment, l’objectif que se fixent les moteurs de recherche est de vous proposer, en haut de page, les résultats les plus en adéquation avec votre recherche (et plus subtile, en adéquation avec votre intention de recherche). L’expérience utilisateur est un point crucial de votre référencement sur Google, et à partir de mai 2021, de nouveaux critères viendront s’y ajouter, les « Core Web Vitals ».

Ces nouveaux critères, couplés avec ceux existants, permettront de mesurer la manière dont les utilisateurs perçoivent un site internet.

  • Le temps de chargement d’un site est mesuré par Largest Contentful Paint (LCP), qui permet de calculer le temps que met un site pour afficher son contenu principal, et non l’entièreté de la page.
LCP Quai Alpha
  • L’interactivité est quant à elle mesurée avec First Input Delay (FID) qui permet de savoir en combien de temps le site est opérationnel. Pour ça on calcule la différence entre le moment où un utilisateur interagit pour la première fois avec la page (= le premier clic), jusqu’au moment où le navigateur est en mesure de répondre à cette interaction.
  • La stabilité visuelle est quant à elle mesurée par Cumulative Layout Shift (CLS) qui a pour rôle de calculer la fréquence à laquelle les utilisateurs sont interrompus dans leur navigation par des éléments visuels non désirés. Par conséquent, un faible CLS indique que la page est stable et que votre site Web offre une expérience utilisateur optimale.

Comment améliorer la vitesse de chargement de votre site ?

Il est important que vous sachiez qu’à chaque nouvel ajout de fonctionnalités sur votre site Internet tel que du contenu multimédia, des avis client, des chatbots, … cela ralentit considérablement sa vitesse de chargement ainsi son référencement.

Ainsi nous vous préconisons d’effectuer un check-up régulier de la vitesse de votre site. En effet, à partir de mai 2021, Google sanctionnera plus sévèrement les sites avec un temps de chargement élevé.

Maintenant, laissez-nous vous présenter quelques conseils pour améliorer la vitesse de votre site Internet :

Tout d’abord,  effectuez un diagnostic actuel de votre site en vous focalisant sur sa vitesse de chargement. Pour vous aider, nous vous recommandons d’utiliser l’outil Google Lighthouse, 100% gratuit. Il permet de vérifier les performances, l’accessibilité et le SEO des pages Web. A la suite de cet audit, vous obtiendrez un score entre 0 et 100 pour chacun de ces critères. Notez que le score de votre site Web varie au fil du temps selon les fonctionnalités que vous y ajoutez. 

 

Lighthouse Quai Alpha

Pour améliorer la vitesse de votre site, nous vous conseillons de surveiller que les fonctionnalités ajoutées n’augmentent pas son temps de chargement. Nous vous recommandons de limiter l’utilisation d’animations sur votre site, ils risqueraient d’augmenter considérablement son temps de chargement. En effet, comme le dit Alexander Lam, PDG de Rvere, « Se débarrasser d’un carrousel peut accélérer le chargement d’une page car la taille totale de la page subira une réduction significative. Privilégiez une image en header bien placée avec un call to action convaincant plutôt qu’un carrousel d’images bateau. Votre site se chargera beaucoup plus rapidement ce qui fera croître significativement votre nombre de visiteurs. »

Ensuite, pour optimiser votre site au maximum, nous vous conseillons de compresser les images que vous y insérer. En clair, plus votre site comportera d’éléments graphiques et plus son chargement sera long

Petite astuce : n’utilisez pas de police tiers, utilisez des polices reconnues par Google : les Google web fonts. 

Enfin, lorsque vous apportez des modifications à votre site, veillez à ce que ces dernières n’impactent pas son temps de chargement. De ce fait, il est nécessaire de garder un œil sur votre score de vitesse. N’hésitez pas à apporter des améliorations afin d’avoir un site toujours plus optimal. Si vous suivez tous ces conseils, à vous la gloire et les écus ! 

Bien évidemment, l’équipe de Quai Alpha est à votre entière disposition si vous souhaitez plus de renseignements. Cliquez-ici pour nous contacter.