Le gouvernement débloque 4 milliards d’euros pour les startups

alerte à malibu

Face à la pandémie de Covid-19 et la confirmation du confinement prolongé jusqu’au 15/04/2020, le gouvernement vient d’annoncer une batterie de mesures afin de venir en aide aux startups françaises, en souffrance due à cette crise sanitaire sans précédent. Le secrétaire d’État au numérique, Cédric O indique que cette aide prendra la forme d’un plan d’urgence de 4 milliards d’euros. Ce plan se décline en différents axes, on y retrouve des mesures telles que l’accélération du versement d’aides comme le financement de bridges à hauteur de 160 millions d’euros afin de permettre aux startups de se refinancer, mais également des mesures de versement anticipé ou de crédit d’impôts comme le CIR (crédit impôt recherche), une avance en trésorerie pouvant aller jusqu’à 1,5 milliard d’euros.

Notons aussi, le versement des aides à l’innovation du PIA (plan d’investissement d’avenir) à hauteur de 250 millions d’euros ainsi que le report des échéances de remboursement jusqu’à 6 mois pour les startups dans le besoin. Et enfin, le dispositif des prêts de trésorerie garantis par l’État qui devraient représenter 2 milliards d’euros. Une chose est sure, comme le dit si bien Cédric O en parlant des startups « On ne peut pas se permettre de les laisser tomber dans la période actuelle.  »

Mais pourquoi les startups ?

Il est évident que la chute de l’activité économique en France, liée à l’épidémie de Coronavirus impacte toutes les entreprises mais plus particulièrement les startups qui par leur modèle de développement, reste très fragiles car il est fondé sur des investissements conséquents, une forte croissance, et l’atteinte de la rentabilité seulement après plusieurs années d’activité. C’est pourquoi ce plan reste un véritable coup de pouce pour les startups de la French Tech.

Mathias Gasser