Tout ce que vous devez savoir sur les DNVB en 2021

DNVB Quai Alpha

Avec l’explosion de plateformes e-commerce puissantes (et abordables) telles que Shopify et Rakuten, de nombreux entrepreneurs ont développé des marques en ligne très prospères.

Dans cet article, nous allons vous expliquer ce qu’est une Digital Native Vertical Brand (DNVB), puis nous verrons en quoi elle diffère de la vente directe aux consommateurs (DTC). Enfin, nous vous expliquerons pourquoi l’énorme croissance du e-commerce risque d’être de plus en plus incontournable. Pourquoi le e-commerce gagne des parts de marché et pourquoi cette tendance va se poursuivre. 

Qu'est-ce qu'une DNVB ?

Pour définir ce qu’est une DNVB, il faut la diviser en deux parties: « Digital Native » et « Vertical Brand »

En bref, une marque dite « Digital Native » ou plus exactement pure player, est une entreprise qui a commencé par vendre ses produits ou services en ligne. De nombreuses entreprises correspondent à cette classification, on peut compter parmi elles des géants mondiaux tel que la marketplace Amazon ou Rakuten.

Cependant, ce n’est pas parce qu’une marque est considérée comme DNVB qu’elle ne peut pas avoir de points de vente physiques. De nombreuses entreprises Digital Native ont commencé leurs activités en ligne avant d’ouvrir des points de vente physiques, tels que Le Slip Français par exemple.

D’autre part, les « Verticals Brands » proposent un haut niveau d’expérience client combiné à des produits dont elles gardent en grande partie la maîtrise. Beaucoup de DNVB proposent une offre personnalisée, des produits de qualité, de la transparence et un meilleur service client. Certaines d’entres elles comme Asphalte ont fait le choix de coconstruire leurs produits en collectant des informations précieuses qui permettent in fine d’améliorer l’expérience client et de communiquer avec eux de manière plus pertinente.

Les marques qui vendent uniquement des produits en ligne via des détaillants comme Amazon, ne sont pas considérées comme des « Verticals Brands » car elles n’ont aucun contrôle sur le parcours et l’historique du produit qu’elles vendent. Une marque qui conçoit ses propres produits et les commercialise sur son site internet est considérée comme une « Vertical Brand ». 

Par conséquent, une DNVB est une marque qui démarre son activité en ligne et garde la maîtrise de son produit de A à Z, de l’usine jusqu’au consommateur. Prenons un exemple, la start-up Justesse (marque de vêtements inclusive qui s’adapte à la morphologie des femmes), dont nous avons parlé dans l’un de nos derniers articles est un bel exemple de DNVB. Enfin, notons que certaines entreprises peuvent être « Digital Native », sans être « Verticale Brand » et vice versa. 

DNVB et D2C

Il y a d’une part les DNVB et d’autre part les D2C ( Direct to Customer). La stratégie D2C se traduit simplement par le principe de vendre un produit directement aux consommateurs, en contournant les détaillants, les grossistes et toutes autres sortes d’intermédiaires. 

Par définition, toutes les marques DNVB sont également des marques D2C car elles vendent directement aux consommateurs et contrôlent l’ensemble du processus de bout en bout. Cependant, toutes les marques D2C ne sont pas des DNVB. (vous suivez ?)

Par exemple, certaines marques comme Nike vendent leurs produits directement aux consommateurs via leurs magasins physiques et leur site Web, mais pas seulement ! Pour vendre ses produits, Nike passe également par Foot Locker, Decathlon etc.. Dans ce cas de figure on ne peut pas parler de « Vertical Brand » et en plus de ça, ce ne sont pas des « Digital Natives », car ils ont commencé à vendre des produits en magasins physiques bien avant de vendre sur internet. 

Avantages des DNVB

Tout comme la vente en D2C, les DNVB présentent de nombreux avantages. 

Étant donné que la marque contrôle toutes les étapes de la production à la commercialisation, elle peut fournir aux clients un meilleur service et une meilleure assistance que des systèmes opaques comme des dropshipper pour vendre leurs produits. 

En éliminant tout intermédiaire, la marque réduit ses coûts et récolte de précieuses informations sur le comportement de ses clients. Les DNVB ont donc la possibilité d’analyser les mouvements des utilisateurs de leur site internet, ce qui permet de comprendre leur comportement et d’en conclure une stratégie adaptée. 

Les DNVB sont également en mesure de communiquer efficacement avec leurs prospects, et tout ça de manière personnalisée. Pour ça ils utilisent des canaux tels que des mails, des SMS personnalisés ainsi que les réseaux sociaux. 

Ce grand intérêt qu’ont les DNVB pour l’UX (= expérience utilisateur) par rapport aux sites e-commerce traditionnels leur confère un avantage certain dans la lutte pour la fidélisation clients. Les marques passant par des places de marchés touchent peut-être un plus grand panel de consommateurs, mais cela à quel prix et en dépit de quoi ? Le taux de commission de Amazon oscille entre 5 et 20 %, la FNAC 7 à 16%, tandis que celui de la redoute se situe entre 10 et 20 %

Enfin, en raison de l’essor des plateformes e-commerce et d’une pléthore d’outils no-code, aujourd’hui n’importe qui peut créer une boutique en ligne et vendre ses produits même avec très peu d’investissement au départ. Cela permet aux marques de passer plus de temps à établir des relations avec les clients, à perfectionner leurs produits et à créer une expérience de marque cohérente, tout en réduisant le temps passé à gérer les aspects techniques du site Web.

Que faut-il retenir de tout ça ?

Avec le développement continu de la vente en ligne, la plupart des clients achètent en ligne en dépit des points de vente physiques et cela depuis maintenant bien des années. On peut donc facilement imaginer un avenir prospère pour les DNVB, qui séduisent un public de plus en plus grand.

Ces dix dernières années, le marché français a vu émerger un bon nombre de DNVB sur son territoire. Certaines de ces marques font déjà parti de notre quotidien. Parmi ces Digital Native Vertical Brand on peut retrouver des marques comme Le Slip Français, qui propose des sous-vêtements mixte et made-in France, ou encore COWBOY, une marque belge, qui propose une gamme de vélos à assistance électrique personnalisable pour la ville

DNVB Quai Alpha

Bien évidemment, l’équipe de Quai Alpha est à votre entière disposition si vous souhaitez plus de renseignements. Cliquez-ici pour nous contacter.