Comment justifier une levée de fonds et valoriser sa startup ? - Quai Alpha
Incubateur
Martin BOUVRON
m.bouvron@vosges.cci.fr
+33 6 16 15 96 32
Studio
Louis HOBLINGRE
l.hoblingre@vosges.cci.fr
+33 7 64 26 67 81

Levée de fonds : comment la justifier et ainsi valoriser sa startup ?

Vous devez trouver des fonds pour continuer d'augmenter la croissance de votre entreprise mais vous n'êtes pas sûr de comment vous y prendre ? Les incubateurs accompagnent les entreprises dans leur démarche de levée de fonds et vous aident à valoriser votre startup afin de rendre cette étape moins longue et difficile.

Quai-Alpha-justifier-une-levee-de-fond
Les startups ont souvent besoin de faire des levées de fonds pour se développer. N’ayant pas encore fait leurs preuves sur le marché, les startups doivent souvent jouer sur les prévisions futures pour convaincre les investisseurs. Découvrez dans ce guides les solutions pour justifier efficacement une levée de fonds de startup, et surtout les différentes méthodes pour valoriser sa startup.

👇

Pas le temps de tout lire ? Clique pour aller directement à la partie qui t’intéresse le plus :

Solutions pour justifier efficacement une levée de fonds startup

Comment bien valoriser sa startup ?

Les erreurs à éviter

Solutions pour justifier efficacement une levée de fonds startup

On entend souvent que telle ou telle startup a levé des centaines de milliers ou des millions d’euros, sans réellement expliquer l’utilité de cette somme d’argent. L’imaginaire collectif finit par admettre progressivement que la levée de fonds est une fin en soi pour la startup. Pourtant, la réalité est tout autre. Les startups lèvent des fonds pour répondre à des besoins essentiels à leur développement.

Ce sont ces besoins qu’elles utilisent pour justifier leur levée de fond. Mais quels sont réellement ces besoins ? Le financement du démarrage des activités est l’une des principales raisons qui justifient la levée des fonds. Si vous comptez commercialiser des produits physiques par exemple, vous devrez constituer des stocks avant même d’avoir votre premier client.

Il faut donc trouver le moyen de sortir de l’argent de la caisse avant d’avoir démarré l’activité. On parle d’avance en besoin de fonds de roulement. Vous pouvez également justifier votre levée de fond par :

  • La mise en place de la phase de recherche et développement
  • Le financement du cycle d’exploitation
  • Le financement de l’internationalisation
  • Le renforcement de vos capitaux propres pour obtenir des prêts…

Toutefois, le renforcement des capitaux propres pour obtenir des prêts n’est pas la meilleure raison que vous pouvez utiliser pour justifier une levée de fond. Les investisseurs préfèrent savoir que vous levez des fonds pour upgrade votre startup plutôt que pour aller encore à la recherche d’autres financements.

Dans la pratique, on peut se demander comment une startup peut prouver qu’elle mérite que les investisseurs lui fassent confiance. Il ne suffit pas de dire qu’on a besoin d’argent pour financer le développement d’une activité pour l’avoir.

Il faut pouvoir convaincre que l’on dispose d’un projet à très fort potentiel. La valorisation de la startup est l’un des meilleurs indicateurs qui permettent d’expliquer la nécessité de faire une levée de fond. Mais comment valorise-t-on une startup ? Découvrons la réponse ci-dessous.

quai-alpha-trouver-ses-premiers-clients

Comment bien valoriser sa startup ?

Il est facile de valoriser une entreprise ayant une longue historique de ventes. Ce n’est pas le cas des startups qui ont besoin de valoriser l’entreprise sans avoir développé leur produit, sans avoir de clients et sans avoir effectué la moindre vente.

Dans ce contexte, la valeur de la startup s’évalue sur la base du potentiel de son projet. Passons en revue les principales méthodes de valorisation de startup.

La méthode des Discounted cash-flows (DCF)

Encore appelée méthode des flux de trésorerie actualisés, cette méthode de valorisation consiste à évaluer la startup sur la base des cash-flows. On calcule les résultats futurs de l’entreprise.

Cette méthode convient parfaitement aux entreprises en forte croissance comme les startups en levée de fonds.

Ici, on se concentre sur la richesse future de l’entreprise et non sur son historique des ventes. Le seul inconvénient de cette méthode est que les comptes de résultat prévisionnel utilisés sont généralement peu réalistes.

L’approche comparative

La valorisation par l’approche comparative consiste à effectuer des comparaisons avec d’autres levées de fonds réalisés par des startups concurrentes. Il suffit de faire une règle de trois en considérant le montant de la levée de fond et du taux de dilution et le tour est joué.

Ce type de valorisation s’effectue en tenant compte de la tendance du marché et de l’expérience des investisseurs.

Cette méthode offre de bons résultats lorsqu’on considère des levées de fonds qui ont été réalisées récemment par des startups concurrentes. Si la comparaison se fait avec une levée de fond réalisée il y a longtemps, les chances que la valorisation soit biaisée sont élevées.

La méthode du capital-risque

Encore appelée valorisation par la Venture Capital Method, la méthode du capital risque prend en compte l’objectif de la rentabilité de l’investisseur. Sur la base d’une analyse rétrospective des situations prévues, on estime la valeur actuelle de la startup. Cette méthode présente l’avantage de concilier le raisonnement des fondateurs de la startup et des investisseurs.

Les erreurs à éviter

Pour bien valoriser une startup, il faut bâtir une stratégie gagnant-gagnant entre fondateurs de la startup et investisseurs. Plus on intègre de paramètres, plus le résultat est juste. Cependant, il est important de réduire le maximum de risque en évitant de commettre certaines erreurs. Il s’agit souvent d’erreurs que les porteurs de projet commettent par peur de perdre le contrôle de leur entreprise.

Concrètement, il est conseillé de ne pas surévaluer la startup. Il s’agit d’une pratique qui peut décourager fortement les investisseurs. En effet, une valorisation trop ambitieuse au premier tour de levée de fonds pourrait compromettre les perspectives d’une seconde levée de fonds.

Dans ce contexte, vous risquez la dilution de votre participation, de telle sorte qu’au deuxième tour de table, les investisseurs pourraient essayer de tirer une meilleure part du gâteau. Ils pourraient exploiter la situation difficile de la startup pour demander des rémunérations plus grandes.

Vous pensez que votre projet a du potentiel ? Contactez notre équipe

Author avatar
Martin Bouvron
Directeur et Chef de Meute @ Quai Alpha