Le « Bullwhip Effect » et la crise des semi-conducteurs ? - Quai Alpha
Incubateur
Martin BOUVRON
m.bouvron@vosges.cci.fr
+33 6 16 15 96 32
Studio
Louis HOBLINGRE
l.hoblingre@vosges.cci.fr
+33 7 64 26 67 81

Crise des semi-conducteurs : le « Bullwhip Effect » sur le banc des accusés

L'effet coup de fouet peut avoir une réelle incidence sur votre chaîne d'approvisionnement et de production si vous n'êtes pas suffisamment vigilant. Ces petits changements qui en entraînent de plus gros sont rarement expliqués ou compris, et il peut être dur d'y apporter une réponse, c'est pourquoi nous décryptons ce phénomène pour vous permettre de mieux l'appréhender.

Bullwhip effect crise semi-conducteurs Quai Alpha

Le « Bullwhip effect », comprenez effet « coup de fouet », peut menacer, voire mettre en péril votre activité. Pour comprendre le phénomène et le maîtriser autant que possible, il convient de le décrypter 

👇

Le « Bullwhip effect », qu’est-ce que c’est ?

Visualisez le « Bullwhip Effect » comme un lasso qui répondrait à une mince impulsion donnée par la main d’un cow-boy, entraînant une amplification croissante de son onde de choc avant de claquer dans l’air. L’effet « coup de fouet » explique comment de petits changements dans la demande de certains produits peuvent avoir des répercussions directes sur leur chaîne d’approvisionnement, entrainant des retards dans les délais de livraison, voire des pénuries.  

En effet, une légère augmentation de la demande pousse le distributeur à passer une commande plus importante que la demande réelle à son fournisseur, afin de pouvoir constituer un stock de sécurité. Chaque acteur de la chaîne logistique agit naturellement selon cette logique. Cette onde de choc se propage alors jusqu’au fabricant, qui augmente sa production pour répondre à une demande artificiellement amplifiée, occasionnant des désagréments impactant tous les acteurs de la chaîne d’approvisionnement.   

Huawei, Qualcomm et Nvidia dans la tourmente

Le « Bullwhip effect » a été désigné grand coupable de la pénurie mondiale des semi-conducteurs : ces puces à la pointe de la technologie, permettant à quasiment tous les appareils électroniques de fonctionner (de la dernière console de jeu aux appareils électroménagers) se sont brutalement raréfiées fin 2020.  

La pandémie mondiale a provoqué une hausse relativement mineure de la demande des équipements électroniques. Si les dépenses des consommateurs ont dans un premier temps chuté, directement impactées par la baisse de leur pouvoir d’achat, la demande a explosé quelques mois plus tard, impulsée notamment par la mise en place du télétravail et le besoin croissant de tels équipements à domicile.  

C’est ainsi que des entreprises comme Huawei, Qualcomm et Nvidia ont augmenté leur volume de commande auprès d’autres géants du milieu comme Samsung et Intel qui possèdent des fonderies capables d’assembler les puces électroniques devenues si précieuses. Les organisations qui fournissent ces fonderies ont par conséquent été accablées par l’augmentation des commandes.  Elles étaient donc, lors de la réelle explosion de la demande, incapables de satisfaire les besoins de leurs partenaires.  

Vous l’aurez compris, l’effet « coup de fouet » peut avoir des conséquences économiques dramatiques au sein d’un marché et de toute une économie 

Nous allons donc vous donner les clés pour bien réagir si vous vous trouvez dans une telle situation.   

Produire plus : la fausse bonne idée

Face à une situation de pénurie, les entreprises cherchent naturellement à augmenter leur capacité de production en ouvrant de nouvelles lignes, voire d’autres usines.  

Seulement, la mise en place de nouvelles infrastructures prend du temps et le risque est que la demande retrouve son niveau d’avant crise lorsqu’elles sont enfin opérationnelles. Ceci représente un coût et des investissements irréversibles pour les entreprises, qui peuvent alors se trouver en difficulté.  

Les fabricants doivent donc, tant que faire se peut, planifier leur expansion en s’appuyant sur la demande réelle afin de ne pas subir l’effet « coup de fouet ».  

Confinement Quai Alpha

Thésauriser pour ne pas mieux régner

Le maître mot pour éviter le « Bullwhip effect » est donc de PLANIFIER sans céder à la panique : il ne faut pas thésauriser.   

La dernière crise sanitaire a mis en avant certains comportements irrationnels mettant en péril l’économie mondiale : en effet, la thésaurisation, soit le fait de constituer des stocks de sécurité en prévision d’une pénurie, a été observée tant chez les particuliers, que chez les professionnels.  

Ce comportement est difficile à enrayer, car il induit une nécessité de convaincre son auteur de ne pas céder à la panique afin de conserver une certaine fluidité sur le marché visé. Dans le monde des affaires, souvent extrêmement concurrentiel, il est d’autant plus périlleux d’appliquer ce mode de gestion, pouvant permettre à une entreprise de dégager un avantage concurrentiel décisif.  

Cette thésaurisation déforme davantage les signaux de demande envoyés aux fabricants.   

Quand le fabricant devient arbitre

Afin de limiter les comportements irrationnels liés à la peur d’une pénurie, le marché a besoin d’un arbitre : le fabricant devient alors un acteur essentiel de la régulation du marché 

Celui-ci doit s’assurer de la distribution équilibrée de ses produits afin de ne pas créer de situation monopolistique : il faut empêcher les faits de concurrence déloyale visant à acquérir un stock massif en vue d’en déposséder un concurrent.  

Le fabricant doit alors rationner ses clients en veillant à leur allouer des quantités déterminées, proches de la réalité de la demande 

Conclusion

En tant qu’entrepreneurs, et quelle que soit votre activité, vous pourriez être confrontés au « Bullwhip Effect », qui peut représenter un véritable danger pour votre structure. Ainsi, pour maximiser vos chances de réussite, rejoindre un incubateur de startup peut s’avérer être très précieux.

Chez Quai Alpha, nous possédons l’expertise indispensable afin de vous permettre d’appréhender au mieux ce type de problématique et les choix stratégiques qui en découlent. N’hésitez pas à prendre contact avec notre équipe pour en parler. 

Author avatar
Loriane Cuny
Cheffe de Projet @ Quai Alpha