TikTok se lance à la poursuite d'Amazon - Quai Alpha
Incubateur de startups
Julia MARITON
julia@quai-alpha.com
+33 6 08 36 82 44
Studio de création de contenus
Louis HOBLINGRE
louis@quai-alpha.com
+33 7 64 26 67 81

TikTok commence à envisager créer des centres de distribution aux États-Unis

Le géant chinois serait en train de préparer la création de centres de distribution similaires à ceux d'Amazon afin d'eux aussi faire de la vente.

QuaiAlpha Illustration Tiktok Centres Distribution

TikTok prévoit de construire ses propres centres de distribution de produits aux États-Unis, créant ainsi un système de chaîne d’approvisionnement pour le e-commerce qui pourrait directement défier Amazon, comme l’indiquent plus d’une douzaine de nouvelles offres d’emploi publiées ces deux dernières semaines sur LinkedIn.

👇

Quels sont ses objectifs ?

Cette décision témoigne de l’engagement de TikTok à faire du e-commerce sa prochaine source de revenus importante, après la croissance explosive de ses activités publicitaires.

« En fournissant des entrepôts, ainsi que des services de livraison et de service à la clientèle, notre mission est d’aider les vendeurs à améliorer leur capacité et leur efficacité opérationnelles, à offrir aux acheteurs une expérience d’achat satisfaisante et à assurer une croissance rapide et durable de TikTok Shop », a écrit la société dans son offre d’emploi.

D’après ses offres d’emploi, TikTok cherche à mettre en place un « système international d’exécution du e-commerce » qui comprendra l’entreposage international, le passage en douane, ainsi que des systèmes de chaîne d’approvisionnement qui soutiendront les efforts du e-commerce national aux États-Unis, ainsi que l’e-commerce transfrontalier.

L’un de ces postes, celui de responsable des solutions logistiques pour l’un de ces centre d’exécution mondial, recherche un employé à Seattle pour concevoir et gérer ces centre de distribution, ainsi que des solutions logistiques comprenant le transport des marchandises, la prévision des commandes et la gestion des stocks.

Alors que ce rôle décrit explicitement le développement de services logistique e-commerce de TikTok aux États-Unis, d’autres rôles font référence à une équipe responsable d’un réseau mondial de logistique et d’entreposage.

QuaiAlpha Illustration Warehouse Stockage Tiktok Amazon

Amazon doit-il voir en TikTok un nouveau concurrent ?

Pour l’instant, il ne semble pas que TikTok envisage de créer sa propre flotte de transport comme Amazon. Les offres d’emploi laissent entendre que TikTok travaillerait avec des fournisseurs extérieurs pour gérer l’expédition, l’envoi des colis et le transport.

Une description de poste pour un responsable logistique implique que, comme Amazon, TikTok chercherait à développer un programme de retour de colis gratuit. La mise en place de sa propre chaîne d’approvisionnement e-commerce pourrait donner à TikTok plus de contrôle et augmenter ses profits aux États-Unis, et dans le monde entier.

Selon le Financial Times, TikTok étudierait actuellement la possibilité d’introduire aux États-Unis, avant les fêtes de fin d’année, une fonction d’achat en direct de type « Téléshopping », qui servirait d’outil de recommandation de produits « tendances » pour les créateurs. TikTok a commencé à tester ces fonctions d’achats aux États-Unis, au Canada et au Royaume-Uni l’année dernière grâce à un accord avec Shopify.
La société a également lancé une fonction d’achat en direct au Royaume-Uni au début de l’année, mais a eu du mal à obtenir l’adhésion des créateurs à ce programme.

Un porte-parole de l’entreprise a confirmé que dans des régions comme le Royaume-Uni et l’Asie du Sud-Est, où TikTok propose désormais des programmes de ce genre, l’objectif est de fournir « une sélection de vendeurs qui offrent une large gamme de produits ainsi que d’options de livraison ». Il a également ajouté que l’entreprise continuerait à se concentrer sur ces régions où ce système de vente est actuellement testé ou mis en place.

La croissance fulgurante de TikTok, qui a déjà fait des ravages sur Facebook et Instagram, a également commencé à représenter une certaine menace pour des entreprises comme Amazon et Google, qui s’appuient également sur la publicité basée sur les intentions et recherches, afin de stimuler les activités des clients sur leurs plateformes d’achat.

Pour aller plus loin :

→ Lien externe #1

Lien externe #2

Lien externe #3

Tom Destaing
Tom Destaing
Content & Community Manager @ Quai Alpha