Incubateur
Martin BOUVRON
m.bouvron@vosges.cci.fr
+33 6 16 15 96 32
Studio
Louis HOBLINGRE
l.hoblingre@vosges.cci.fr
+33 7 64 26 67 81

Comment tester son idée d’entreprise en 2022

Toute entreprise naît d’une idée. Cependant, toutes les idées d’entreprise ne sont pas forcément viables. Il arrive que l’on se retrouve complètement à côté de la plaque, soit parce qu’on a mal identifié le problème à résoudre, soit parce qu’on a identifié un besoin qui n’est en réalité qu’un mirage. Quels sont donc les réflexes à prendre pour essayer ses idées ?

Quai-alpha-tester son-projet

Toute entreprise naît d’une idée. Cependant, toutes les idées d’entreprise ne sont pas forcément viables. Il arrive que l’on se retrouve complètement à côté de la plaque, soit parce qu’on a mal identifié le problème à résoudre, soit parce qu’on a identifié un besoin qui n’est en réalité qu’un mirage.

Il est donc important de tester son idée d’entreprise avant de commencer par investir de l’argent pour créer des produits ou des services. Oui, mais voilà, comment teste-t-on concrètement une idée d’entreprise ? L’équipe de Quai Alpha vous explique en détail dans ce guide comment vous pouvez tester votre idée d’entreprise en 2022.

PS : Vous trouverez en fin d’article la démarche à suivre en fonction des résultats de votre test.

👇

Décrivez votre projet avec précision

Avant même de commencer à tester son idée d’entreprise, il est impératif de l’évaluer. Commencez par décrire avec précision votre projet. Il est préférable de faire cette description par écrit. Le simple fait d’écrire vos idées vous oblige à considérer des choses que vous avez peut-être passées sous silence.

Attention, il ne s’agit pas de rédiger tout de suite un plan d’affaires. Rédiger un plan d’affaire sur la base d’une simple idée pourrait être une perte de temps énorme, car il suffit qu’une hypothèse ne se confirme pas pour qu’on soit dans l’obligation de reprendre le travail. Répondez plutôt à quelques questions clés que vous pouvez aller tester :

  • Pourquoi voulez-vous proposer ce produit ou service ?
  • Quelle est l’utilité du produit ou du service ?
  • Comment va se présenter le produit ou le service ?
  • Quelles sont les caractéristiques du produit ou du service ?
  • Comment allez-vous vendre le produit ou le service ?
  • Où allez-vous vendre le produit ou le service et quelle est la cible ?

Dès que vous réussirez à répondre avec précision à ces questions, vous aurez fait un grand pas. Il faut maintenant passer à l’action !

Étudiez votre marché cible

Pour écouler un produit ou faire consommer un service sur un marché donné, il est important de bien connaître ce marché. Vous devez comprendre son fonctionnement pour savoir comment vous positionner. Pour étudier votre marché cible, identifiez ses caractéristiques (la zone géographique couverte, la facilité d’intégration, la saisonnalité du marché, la relation avec d’autres marchés…).

Il n’est pas nécessaire de réaliser une étude de marché grandiose si l’on dispose d’une bonne expérience dans le secteur d’activité visé. Vous connaissez certainement déjà les caractéristiques du marché, son état actuel, ses tendances et même le type de client idéal pour le produit ou le service que vous comptez proposer.

Créez un prévisionnel pour votre projet

Pour tester votre idée d’entreprise, vous vous devez de la présenter à d’autres personnes notamment les clients cibles et les potentiels investisseurs. Pour être crédible face aux potentiels investisseurs, il est conseillé de créer le prévisionnel de votre projet. Il s’agit simplement d’un document qui permet aux futurs investisseurs de juger la faisabilité et la rentabilité de votre projet.

Grâce à ce document, il est possible de mesurer les risques, connaître les objectifs à atteindre et déterminer si le projet pourra générer des bénéfices. Si vous arrivez à obtenir un accord de principe auprès de vos banquiers sur la base de ce document, cela veut dire que votre projet a de réelles perspectives financières. C’est un excellent moyen de valider votre idée pour passer à l’étape suivante.

Participez à des concours d’entrepreneuriat

Vous pouvez également participer à des concours d’entrepreneuriat pour tester votre idée d’entreprise. En effet, les concours sont d’excellents tremplins vers la conquête de nouveaux marchés. Ils vous offrent l’occasion de soumettre votre idée d’entreprise à des professionnels.

Ces derniers pourront vous donner des retours constructifs. Ces retours pourront vous conforter dans l’idée de poursuivre votre projet ou de le modifier pour avoir de meilleures chances de la concrétiser.

Intégrez une couveuse d’entreprise

Dès que votre projet est bien mûri, vous pouvez solliciter l’aide de plusieurs structures d’accompagnement comme les incubateurs, les couveuses, les pépinières ou les accélérateurs d’entreprise. Cependant, puisque vous n’êtes encore qu’à l’étape d’idée d’entreprise, la meilleure chose à faire est d’intégrer une couveuse de start-up. Ce type de structure accueille les porteurs de projet avant même le lancement de l’entreprise.

Elle vous aide à tester votre projet en grandeur réelle afin de valider sa faisabilité. La couveuse prend notamment en compte les aspects commerciaux et juridiques de l’idée de projet en vous prêtant un numéro d’immatriculation. Elle vous salarie également en vous reversant le résultat de votre activité après avoir déduit les cotisations sociales. Cependant, vous ne pouvez rester en couveuse que pendant une durée maximale d’un an, renouvelable 2 fois.

Quai-alpha-couveuse-d'entreprise-avantages

Testez votre idée sur un échantillon

Pour tester votre idée d’entreprise, vous pouvez également construire un échantillon de personnes ayant le profil de vos clients potentiels. Ici, l’objectif est d’obtenir des analyses provenant de personnes extérieures, notamment la cible. Pour tester votre idée d’entreprise auprès de cet échantillon de futurs potentiels clients, vous pouvez :

  • Faire des sondages sur internet
  • Créer un blog pour parler de votre produit
  • Créer une newsletter pour vérifier si votre idée intéresse
  • Réaliser un sondage téléphonique
  • Effectuer une enquête de terrain
  • Lancer son idée d’entreprise sur des plateformes de crowdfunding
  • Créer une page sur Facebook et les autres réseaux sociaux pour communiquer sur votre projet (les questionnements de votre cible vous permettront d’en apprendre plus sur eux et leurs besoins)…

Analysez les retours et tirer les conclusions idoines

L’analyse des retours obtenus lors du test peut vous confirmer que votre offre répond totalement aux attentes de la cible. Dans ce cas, il faudra penser à intégrer, par exemple, un accélérateur de start-up pour obtenir l’accompagnement nécessaire à l’obtention des financements dont vous aurez besoin pour développer votre activité.

Si les retours de votre test d’idée d’entreprise vous indiquent que votre offre répond partiellement aux attentes du marché, il faudra tout simplement l’améliorer en tenant compte des remarques obtenues des testeurs.

Il peut arriver que l’analyse des retours indique que l’offre ne répond aucunement aux besoins du marché cible. Dans ce contexte, il faudra abandonner le projet ou le modifier pour l’adapter aux réels besoins de la cible. Si votre offre ne répond qu’aux besoins d’une partie de l’échantillon, il faudra donc redéfinir la cible et reprendre le test.

Vous pensez que votre projet a du potentiel ? Contactez notre équipe

Author avatar
Louis Hoblingre
Chef de Projet @ Quai Alpha