Le combo parfait pour un ROI immédiat - Quai Alpha
Incubateur
Martin BOUVRON
m.bouvron@vosges.cci.fr
+33 6 16 15 96 32
Studio
Louis HOBLINGRE
l.hoblingre@vosges.cci.fr
+33 7 64 26 67 81

CPC et marketing de contenu : Le combo parfait pour un retour sur investissement immédiat

Quels sont les outils ou astuces vous permettant d'obtenir un ROI immédiat ? Cet article devrait vous donner des éléments de réponse

QuaiAlpha_cible

À première vue, le CPC (Coût Par Clic) et le marketing de contenu semblent être deux idéologies contraires. Le CPC offre un retour immédiat sur investissement, tandis que le marketing de contenu prend un certain temps à se mettre en mouvement.

Mais les deux peuvent fonctionner ensemble. Le CPC peut agir comme une arme secrète pour votre marketing de contenu, en chargeant à bloc vos campagnes, ainsi qu’une longueur d’avance sur vos concurrents.

👇

Pas le temps de tout lire ? Clique pour aller directement à la partie qui t’intéresse le plus :

Attirez l’attention et la confiance

Attirez les fans de votre contenu

Testez vos éléments de contenu

Faites la promotion de vos contenus spéciaux

Suivez votre audience

Attirez l'attention et la confiance

Les responsables du marketing lancent généralement des campagnes de publicités Facebook en visant une certaine démographie. Ils renvoient les personnes qui cliquent sur ces pubs sur une landing page optimisée avec des CTA, des photos de produits, des FAQ, des avis, des certifications de sécurité et d’autres éléments propices à inspirer la confiance. Leur objectif est de mener le prospect à cliquer sur le bouton « Ajouter au panier » placé à un point de visibilité maximum, pour pouvoir ensuite compléter la transaction.

Cependant, ces responsables ont souvent des œillères en ce qui concerne l’optimisation de leur landing page en CPC. Même si leur campagnes CPC amènent des gens sur leur site, ces visiteurs peuvent se sentir décourager et mal accueilli sur une page où les efforts ont d’avantages été fait pour leur faire acheter quelque chose, que pour leur donner du contenu intéressant.

Dans un récent sondage, 57% des consommateurs disaient qu’ils étaient prêt à acheter quelque chose en provenance d’une marque en laquelle ils ont confiance. Avant qu’un visiteur n’achète quelque chose auprès d’une marque inconnue, il explore les autres pages du site, cherchant des indicateurs de légitimité. Avoir un blog fréquemment mis à jour, et disposant de contenu à forte valeur ajoutée, ainsi que de marqueurs de preuve sociale (commentaires et partages) démontrent une certaine crédibilité et permet d’augmenter la crédibilité d’une marque nécessaire pour tourner quelqu’un vers la phase d’achat.

Le CPC permet d’attirer l’attention vers votre site, tandis que le marketing de contenu va retenir cette attention et mettre en confiance un visiteur lors de son arrivée.

Attirez les fans de votre contenu

Le marketing de contenu est parfois utilisé grossièrement, en ratissant large en matière d’exposition de marque : vous mettez régulièrement du contenu en ligne, en espérant que votre cœur d’acheteur le lise et ne devienne éventuellement un acheteur.

Bien que le marketing de contenu ai des effets bénéfiques sur le long terme quand on parle de SEO, ce qui aidera éventuellement les acheteurs à vous trouver, le marketing de contenu implique trop souvent un ciblage trop large.

Par exemple, les articles d’invités sont une pratique fréquente en marketing de contenu. Mais si une agence publie une infographie parlant de design graphique sur le blog d’une agence de marketing digital, alors seule une fraction des lecteurs sera intéressé par ce genre de contenu et par potentiellement contacter cette agence pour le contenu visuel de leur marque.

Mais en documentant le buyer persona de votre marque, vous pouvez viser plus précisément votre audience lors de vos campagne grâce au CPC car vous aurez analysé vos données démographiques venant des précédents acheteurs. Vous pouvez alors exclure ceux qui seront moins à même d’acheter quelque chose chez vous, et intégrer à votre promotion de contenu ceux qui, à l’inverse, seront plus enclin à acheter vos produits.

Quai-Alpha_illustration_contenu_wordpress

Testez vos éléments de contenu

L’A/B testing est une part intégrante d’une campagne de pub au CPC, mais cette technique peut aussi fonctionner pour du marketing de contenu.

Dans des campagnes CPC, les éléments d’une landing page comme les images, le placement du bouton « Ajouter au panier », la barre où entrer une adresse mail, les preuves sociales (commentaires, partages…) et autres peuvent êtres testés.

Lorsque vous utilisez l’A/B testing pour votre contenu, vous pouvez essayer différentes versions de l’agencement de votre blog, le ton employé ou les gros titres. Il est plus judicieux de faire quelques tests pendant au moins une semaine et ce sur plusieurs articles de blog pour vous assurer que vos résultats témoignent d’une vraie préférence de la part des utilisateurs.

Les métriques comme les clics, le temps passé sur une page, les conversions et les partages peuvent être utilisés afin de déterminer les gagnants de votre A/B testing. Si vous utilisez un outil de « point chaud », vous pourrez même voir par exemple jusqu’où un visiteur a scrollé dans votre page, et ce pour chaque variante.

Vous pouvez également tester la longueur de vos articles de blog. Bien que les articles plus longs sont généralement plus performants, toutes les audiences ne sont pas similaires. L’A/B testing vous aidera à comprendre quelle genre d’audience vous avez. Mettez en ligne deux versions d’un même article : l’une assez longue (environ 1500 mots) et une autre plus succinte. Utilisez ensuite Facebook Ads pour diriger votre audience et evnoyer du trafic payé vers ces deux pages, et notez les résultats. Répétez cette démarche avec différents articles pour être sur que les résultats que vous dégagerez seront bien représentatifs et applicables à l’ensemble de vos contenus.

Faites la promotion de vos contenus spéciaux

Comme tout marketeux le sait, votre « meilleur » contenu ne génère pas toujours le plus d’engagement. Si vous faites un jour un audit de contenu, il peut être déconcertant de comprendre pourquoi certains articles ont bien marché tandis que d’autres semblent avoir été ignorés.

Si vous avez alloué certains ressources pour produire un contenu spécial, comme une infographie, un e-book, une vidéo, un motion design… vous ne devriez pas laissez la chance et le destin décider si ce contenu recevra de l’attention ou non.

Grâce à Facebook Ads, vous pouvez mettre en avant ce contenu spécial et recevoir des likes, des commentaires et des partages à un faible coût, surtout si vous visez une certaine audience astucieusement comme expliqué plus haut. Si votre contenu est véritablement engageant, alors vous recevrez d’autres visites organiques amplifiées par le trafic payé.

Inclure un CTA (Call-To-Action) dans la section textuelle de votre publicité, comme par exemple « citez un ami qui pourrait aimer ça », incitera les gens à montrer votre contenu à leur entourage (s’ils considèrent qu’il s’agit de contenu notable), mettant ainsi plus d’yeux devant vos créations sans coût additionnel.

De plus, vous pouvez également utiliser le CPC sur des contenus qui ont déjà bien marché, afin de mettre en avant ce dernier et votre marque auprès d’encore plus de monde !

Suivez votre audience

Même si vous choisissez sciemment d’ignorer tous les autres conseils de cet article, ce dernier pourrait bien être le plus important à retenir.

Beaucoup d’entreprises décident de ne pas interagir avec un visiteur qui ne serait que de passage sans avoir eu d’engagement. Et pourtant, ces gens sont peut être de potentiels clients qui, pour une quelconque raison, ont décidé de ne rien acheter lors de leur première visite.

Vous pouvez alors utiliser le « reciblage ». Dans les campagnes CPC en e-commerce, le reciblage est utilisé pour proposer des offres de réduction à des personnes ayant ajouté un produit à leur panier, mais n’ayant pas été jusqu’au bout de la transaction. Utilisez ces campagnes pour les ramener sur la page d’achat.

Mais en terme de contenu, vous pouvez utiliser le reciblage pour proposer sur Facebook un article de blog à propos d’un produit que quelqu’un aurait ajouté à son panier sans avoir terminé son achat. En renvoyant vos potentiels acheteurs vers des articles de blog utiles et intéressants, vous ne ferez pas que booster votre conversion, vous permettrez également de construire une relation à long-terme avec vos clients qui pourront ensuite être utilisées pour des campagnes futures.

De la même manière, vous pouvez également utiliser le CPC pour promouvoir un produit, en rapport à un article de blog, à une personne qui aurait eu de l’engagement vis à vis de ce dernier.

En espérant que ces conseils concernant la relation entre CPC et marketing de contenu vous aideront à rendre ce dernier encore plus performant !

Author avatar
Loriane Cuny
Cheffe de Projet @ Quai Alpha