Incubateur
Martin BOUVRON
m.bouvron@vosges.cci.fr
+33 6 16 15 96 32
Studio
Louis HOBLINGRE
l.hoblingre@vosges.cci.fr
+33 7 64 26 67 81

LinkedIn et sa nouvelle fonctionnalité "Newsletter"

L'application a récemment ajouté une toute nouvelle option qui permet aux entreprises de créer des newsletters. Le but étant de rester en contact avec leur public, tout en optimisant l'engagement de ce dernier. Mais ce n'est pas tout ! LinkedIn a également mis à jour son gestionnaire de campagnes publicitaires.

Comme l'explique LinkedIn :

« Nous avons lancé les articles pour les pages l'année dernière afin de vous aider à publier du contenu professionnel long format pour susciter des conversations et susciter un plus grand engagement. Nous continuons à chercher des moyens significatifs de se connecter alors que nous naviguons dans notre nouveau monde du travail, et c'est pourquoi nous introduisons les Newsletters, une nouvelle façon de créer des communautés autour des sujets qui comptent le plus pour vos clients avec des articles récurrents de votre page auxquels les membres peuvent s'abonner. »

👇

Pourquoi avoir opté pour une Newsletter ?

En novembre dernier, LinkedIn a ajouté les newsletters pour les utilisateurs éligibles au mode créateur, offrant ainsi un moyen plus direct de créer de l’engagement. 

Ayant eu un large succès, la fonctionnalité est désormais accessible aux pages d’entreprise détenant plus de 500 abonnés.

Le principal avantage pour les marques est le fait de pouvoir informer leurs followers des mises à jour de la newsletter, par le biais d’une alerte automatique à chaque publication. Ils pourront également choisir de recevoir des notifications par courrier électronique.

À vrai dire, c’est un excellent moyen de rester en contact avec votre public. Les bêta-testeurs de l’application ont fourni des réponses très positives concernant cette fonction, elle est fiable et avantageuse.

Une fonctionnalité pour le moins prometteuse

Les premiers à avoir opté pour cette option sont : le réseau d’actualités mondiales Insider et la société de communication vidéo Zoom.  Ils ont tous deux constaté une valeur immédiate dans leurs premières campagnes de newsletter. En effet, Insider a gagné près de 820 000 abonnés en 24 heures, ce qui témoigne de la puissance des newsletters pour accroître et engager rapidement les audiences. Quant à Zoom, elle a été l’une des premières entreprises de technologie logicielle à publier une newsletter, et a vu plus de 10 % de ses followers s’y abonner dans les 24 premières heures.

Quel avenir est réservé à la Newsletter LinkedIn ?

Attention au risque de contrecoup ! Dans le passé, LinkedIn a eu de gros problèmes avec son système de notifications non désirées et son flow d’alertes moins pertinentes.

Si vous choisissez de vous abonner à une newsletter, c’est une chose, mais cela pourrait vite devenir un problème si de nombreuses pages que vous suivez commencent à l’utiliser comme un nouveau « hack de croissance », et un moyen de pousser leurs dernières promotions dans votre flux.

Bien évidemment, vous pouvez vous désinscrire. Il incombera donc à chaque page de gérer ses mises à jour en conséquence et de veiller à leur pertinence. 

Maintenant une question se pose : avez-vous réellement besoin d’une autre lettre d’information de la part des marques au sein de LinkedIn ?

Notez que la newsletter est un bon moyen pour partager les dernières informations concernant votre entreprise ou votre domaine d’activité. Toutefois, sa mise en place et sa rédaction sont parfois fastidieuses et confuses.

Vous souhaiteriez intégrer un système de newsletters à votre stratégie de contenu ? Quai Alpha est là pour vous aider ! N’hésitez pas à nous contacter si vous êtes intéressé.

Un renouvellement du gestionnaire de campagnes

Outre les newsletters, LinkedIn a dernièrement lancé une expérience sur son gestionnaire de campagnes. Sa navigation améliorée reflète le cycle de vie typique d’une campagne pour le client : Planifier, Publier, Tester, Analyser, afin d’augmenter sa facilité d’utilisation.

L’interface utilisateur simplifiée réduit le temps consacré à la configuration des campagnes, tout en permettant de mieux comprendre comment accéder à chaque élément.

C’est une bonne nouvelle pour LinkedIn qui a encore du chemin à faire pour rattraper son retard sur le plan des gestionnaires.

Author avatar
Alexandre ANTOINE