Penser sa solution grâce au lean startup - Quai Alpha
Incubateur
Martin BOUVRON
m.bouvron@vosges.cci.fr
+33 6 16 15 96 32
Studio
Louis HOBLINGRE
l.hoblingre@vosges.cci.fr
+33 7 64 26 67 81

Penser sa solution à partir de la problématique utilisateur grâce au lean startup

Lorsqu'une entreprise cherche à répondre à une problématique, la réponse peut parfois dériver du but initial. Nous allons voir comment éviter cette erreur.

QuaiAlpha_illustration_lean_startup

L’une des erreurs fréquemment commise par les startups qui lancent leur projet, c’est de perdre de vue le problème auquel elles veulent répondre. Au fur et à mesure des évolutions et des itérations, il est facile de pivoter vers une nouvelle solution plus poussée, mais qui ne répond plus totalement à la problématique identifiée au départ. Heureusement, de nombreuses méthodes permettent de développer une offre ou un produit de manière itérative, en la testant rapidement auprès de ses futurs clients. C’est le cas du lean startup, qui aide à construire, mesurer et apprendre de son innovation, en n’oubliant jamais l’intérêt du client.

👇

Qu'est-ce que le lean startup ?

Mise au point par Eric Ries à travers son essai « The Lean Startup », cette méthode est très populaire dans le secteur de l’innovation. Elle permet en effet de valider un produit ou un service directement auprès de ses clients de manière itérative. Cette technique de développement de projet est aujourd’hui suivie par de très nombreux fondateurs de startups et peut être adaptée à tous types de projet…

Pour ne pas oublier vos objectifs et votre problématique de départ, il faut éviter d’avancer bille en tête dans le développement d’une solution et des multiples fonctionnalités d’une innovation. La question incontournable qu’il faut se poser c’est : mon produit ou mon offre est-elle intéressante pour mon client ?

La philosophie du lean startup est simple : la méthode consiste à aller confronter son idée auprès des clients le plus rapidement possible pour corriger des erreurs et adapter sa solution le cas échéant.

En choisissant cette méthode, l’entrepreneur doit changer de regard et de paradigme. Il va devoir se questionner et aller à la rencontre du client pour savoir ce qu’il veut.  Et pour réussir, il n’existe qu’une solution : tester son produit, récolter des feedbacks et faire évoluer sa solution.

En choisissant dès la genèse du projet d’échanger au maximum avec ses clients, votre solution atteindra plus rapidement sa pleine maturité. Le lean startup permet de gagner un temps précieux et d’éviter certains échecs, notamment celui de proposer une solution qui ne répond plus du tout aux besoins identifiés. Vous allez pouvoir vous remettre en question tout au long de la phase de développement, de manière à répondre le plus fidèlement possible à la problématique de vos clients.

Le lean startup en résumé

En quelques mots, le Lean Startup va vous aider à valider une idée en la confrontant au marché de manière agile. Vous allez ainsi diminuer votre investissement de départ et pouvoir démontrer que votre innovation présente un réel intérêt pour le client.

Cette méthode s’appuie sur le cercle vertueux du Lean Startup « Build, Measure, Learn » :

  • Développer une solution en version bêta
  • La confronter au marché pour récolter des feedbacks clients et améliorer la solution
  • Renouveler l’opération jusqu’à trouver le meilleur product/customer fit

Vous devrez renouveler cette technique à chaque fois que votre solution évoluera.

Vérifiez le besoin avant de vous lancer !

Avant de se lancer, la première étape de l’entrepreneur est d’aller vérifier qu’il y a bien un problème à résoudre ou un besoin à satisfaire. Et le meilleur moyen de le faire, c’est d’aller interroger des utilisateurs potentiels.

Commencez par réunir un petit panel d’une dizaine de personnes (pas que des proches pour éviter les biais) et rencontrez-les en visio ou en 1to1, pour en apprendre plus sur eux, leurs habitudes et leurs attentes. Pour sélectionner les personnes qui constitueront ce premier groupe, essayez de vous mettre dans la peau d’un early adopter qui sera prêt à tester votre innovation.

C’est ce premier groupe d’utilisateurs qui va driver les autres et vous permettre de mieux comprendre et segmenter votre cible. Lors de ces entretiens, vous allez pouvoir récolter des informations sociodémographiques sur vos utilisateurs et surtout pouvoir leur présenter votre idée.

Votre objectif est de les faire interagir et de savoir comment ils perçoivent la solution que vous proposez avant même qu’elle soit créée. Préparez bien votre grille d’entretien, de manière à :

  • Vérifier si la problématique que vous avez identifiée est la bonne
  • Que votre solution peut être une réponse au problème
  • Que ce panel serait prêt à payer pour votre innovation
Quai-alpha-lean-startup-avantages

Mieux comprendre les 3 étapes du lean startup

1. BUILD : la phase de construction

Si vous attendez que votre produit ou votre solution soit entièrement terminée pour la lancer sur le marché, il sera déjà trop tard ! Commencez dès le départ à développer un Minimum Viable Product ou MVP (produit minimum viable en français) pour proposer une solution au problème que vous avez identifié.

Cette phase de construction permet de développer une version simplifiée de votre innovation, avec seulement certaines fonctionnalités de base. Vous allez ainsi pouvoir la confronter directement au marché en la proposant à quelques clients. Pas besoin de vous attarder sur l’ergonomie et les fonctionnalités secondaires, elles viendront dans un second temps. Vous allez ainsi gagner du temps et limiter vos investissements.

Vous pouvez développer votre première version avec des outils no code. Dans le cas d’un produit hardware, vous pouvez proposer une modélisation 3D. Votre MVP peut également être une page produit ou service sur un site web, une vidéo de présentation, la photo d’un prototype ou encore une infographie.

L’objectif est de montrer à votre client que votre innovation existe et qu’elle est presque prête à être commercialisée. Grâce au MVP, vous allez pouvoir commencer à tester votre innovation auprès d’un petit groupe de clients cibles.

2. MEASURE : la phase d’observation et d’analyse

Durant la phase d’observation, vous allez devoir aller à la pêche aux avis clients pour mieux comprendre la problématique de votre cible et améliorer les fonctionnalités de votre MVP.

Durant cette étape d’analyse et de découverte, vous allez vous mettre dans une posture d’écoute pour savoir :

  • Qui sont vos clients, quel est leur profil et leurs habitudes ?
  • Ce qu’ils ont compris de la solution proposée ? Quels éléments les ont particulièrement intéressés ?
  • Quelles sont les problématiques et les difficultés rencontrées par vos clients ?
  • Quelles sont les sources de motivation de votre client ?
  • Pourquoi ils choisiraient votre produit et pas celui de vos concurrents ?

Pour vous aider à développer pas à pas votre innovation sans perdre de vue la problématique de votre cible, voici quelques pistes à explorer :

  • Créer un landing page pour présenter votre innovation et expliquer qui vous êtes. Un formulaire de contact permettra de récolter des contacts et des avis clients sur la solution proposée.
  • Lancer des préventes via une landing page, un site web ou dans votre réseau ;
  • Démarrer une campagne de crowdfunding pour savoir si votre innovation intéresse votre cible. Vous pourrez également constituer une communauté forte autour de votre innovation.
  • Miser sur le crowdtesting pour permettre à un panel d’utilisateurs d’essayer votre produit ou service.
  • Lancer une campagne social ads sur Instagram, Facebook, Linkedin, etc.
  • Mesurer l’engagement de vos utilisateurs via les réseaux sociaux à partir de partages et des commentaires.
  • S’appuyer sur la force de votre réseau pour faire connaître votre innovation au plus grand monde et récolter des feedbacks.

N’oubliez pas que tous les avis récoltés ont leur intérêt et particulièrement ceux qui sont négatifs. Et si un utilisateur a fait l’effort de vous donner son avis (qu’il soit positif ou négatif), c’est que votre solution suscite son intérêt. Ne l’oubliez jamais et soyez ouvert aux critiques dès lors qu’elles permettent d’avancer et de mieux construire ensemble.

C’est lors de cette étape que vous allez pouvoir constituer un pool d’early adopters qui seront prêt à acheter votre innovation dès le jour de sa sortie.

3. LEARN : la phase d’apprentissage

Maintenant que vous avez réussi à récolter des avis auprès de vos utilisateurs, vous allez essayer de comprendre quels éléments ont suscité de l’intérêt ou au contraire n’ont pas connu d’adhésion.

Cela va vous permettre d’identifier quels sont les axes d’amélioration de votre innovation :

  • Identification de la cible
  • Type de communication
  • Canaux de distribution
  • Fonctionnalités
  • Positionnement
  • Différenciation
  • Storytelling

A l’aide de ces premiers feedbacks, vous allez pouvoir confirmer l’adéquation de votre solution par rapport à la problématique identifiée. Vous pourrez ensuite ajuster, faire évoluer et compléter les fonctionnalités ou les services proposés. Dans certains cas, vous ferez même évoluer totalement votre modèle économique en effectuant un pivot.

Pour trouver la solution idéale, vous allez devoir renouveler cette opération par itérations successives :

  • Ajustez votre MVP en termes de fonctionnalités, services et ergonomie
  • Soumettez une nouvelle fois votre MVP aux utilisateurs
  • Récolter de nouveaux feedbacks clients

L’objectif est alors de trouver la meilleure adéquation entre votre produit et son marché, c’est ce que l’on appelle le « product market fit ».

Pour vous aider à trouver ce fameux product market fit, nous vous conseillons de répondre à ces 3 questions fondamentales :

  • Vos utilisateurs ont-ils vraiment compris ce que vous proposez ?
  • Votre cible est-elle prête à payer pour la solution que vous proposez ?
  • Votre cible est-elle favorable à recommander votre innovation auprès de son réseau ?

Si vous réussissez à trouver cette adéquation entre votre produit et votre marché, vous pourrez alors penser à une commercialisation à plus grande échelle, puis à une industrialisation de votre innovation.

Vous êtes porteur du projet et vous souhaitez être accompagné dans le développement de votre innovation ? Nos équipes sont à votre disposition pour répondre à vos questions concernant l’incubation, l’écosystème startup et les options disponibles pour rejoindre Quai Alpha.

Author avatar
R-A Rabla