4 frictions à savoir surmonter pour réussir - Quai Alpha
Incubateur
Martin BOUVRON
m.bouvron@vosges.cci.fr
+33 6 16 15 96 32
Studio
Louis HOBLINGRE
l.hoblingre@vosges.cci.fr
+33 7 64 26 67 81

4 frictions que les entrepreneurs et les dirigeants doivent surmonter pour réussir

Lorsqu'on lance sa propre entreprise, on fait inéluctablement face à des obstacles qui peuvent venir stopper, ou au moins ralentir, sa croissance. Nous en avons relevé 4 majeures dont vous devriez prendre connaissance.

QuaiAlpha_effort_surmonter_épreuve

Pourquoi est-ce que de bonnes idées n’arrivent pas à rencontrer le succès escompté ? Comment est-ce que des produits ou des entreprises de génie n’arrivent pas à décoller ?

Bien souvent, ce n’est pas l’idée ou le produit qui fait qu’une entreprise échoue : ce sont les gens.

La théorie de la friction essaie d’expliquer pourquoi les gens semblent résister aux changements, et quels sont les éléments qui les ralentissent dans leur progrès. Amener quelque chose de nouveau sur le marché ou bien essayer de créer un changement implique deux choses : du carburant et de la friction.

La plupart des entrepreneurs se concentrent sur le carburant, à savoir créer un bon produit ou service et trouver des clients.

Mais le second aspect de la théorie de la friction est la friction en elle-même, ce sont les humains que vous essayez d’influencer.

Nous avons identifié quatre sources primaires de friction ou de résistance qui se mettent en travers du succès d’un produit sur le marché. Ce sont les raisons principales qui expliquent pourquoi de bonnes idées peuvent ne pas fonctionner : elles n’ont pas prise en compte l’imperméabilité des gens au changement et leur capacité à adopter quelque chose de nouveau.

👇

Pas le temps de tout lire ? Clique pour aller directement à la partie qui t’intéresse le plus :

L’inertie

Les efforts

Les émotions

La réactance

L'inertie

Peu importe combien votre idée semble fantastique, les gens sont naturellement résistant au changement. L’inertie est la tendance à s’accrocher au « status quo ». Pour contrer cet effet, il est recommandé d’approcher cette idée d’inertie en transformant des idées étrangères en idées plus familières, tout en mettant en valeur les améliorations et les différences d’un produit, de sorte que les utilisateurs puissent bien assimiler et ajuster leur manière de vivre, de travailler et d’utiliser votre produit

QuaiAlpha_mouvement_inertie

Les efforts

Le changement requiert des efforts physiques, émotionnels, mentaux et économiques. Si vos clients doivent faire un énorme effort pour utiliser un nouveau produit, ils ne vont vraisemblablement pas s’y attarder ou s’y impliquer. Les bons produits doivent être bien designés sous tous leurs aspects pour n’avoir recours qu’à aussi peu d’effort physique et cognitif que possible de la part des clients.

QuaiAlpha_efforts_comprehension

Les émotions

Adopter une nouvelle idée provoque souvent chez le public de nouvelles émotions et sentiments. S’ils ont peur d’essayer quelque chose de nouveau, ils seront peut-être intimidés par ces nouvelles idées. Trop souvent, l’impact émotionnel chez les clients n’est pas suffisamment pris en compte, ce qui peut amener encore plus de friction émotionnelle. Concentrez-vous sur ce que le produit fait ressentir aux gens, et sur l’évolution de leurs ressentis à mesure qu’ils l’utilisent.

QuaiAlpha_refus_non

La réactance

Il s’agit d’un terme en psychologie, qui se réfère à l’aversion que les gens ont de se voir « changés » par d’autres personnes. Qu’importe si votre idée est révolutionnaire, si les gens n’apprécient pas le fait qu’une idée leur soit imposée malgré eux, ils résisteront à ce changement, car ce dernier leur retirerait leur pouvoir décisionnel. Contrer la réactance nécessite de considérer son idée ou son produit pour faire en sorte de donner de l’autonomie à l’utilisateur, mais également de l’inclure dans le processus décisionnel.

QuaiAlpha_changement

Amener quelque chose de novateur sur le marché ce n’est pas juste créer un bon produit, c’est également plaire au consommateur et essayer d’apaiser leurs hésitations face au changement. Comprendre ces quatre causes principales de friction peut donc aider un entrepreneur à mieux percevoir le point de vue de ses clients, et donc faire en sorte de transformer son idée ou son produit pour pouvoir, à terme, obtenir un meilleur taux d’adoption chez eux.

Author avatar
Tom Destaing
Content & Community Manager @ Quai Alpha