Le Festival de Cannes s'intéresse au jeu vidéo - Quai Alpha
Incubateur de startups
Julia MARITON
julia@quai-alpha.com
+33 6 08 36 82 44
Studio de création de contenus
Louis HOBLINGRE
louis@quai-alpha.com
+33 7 64 26 67 81

Festival de Cannes : vers la création d'une "Palme d'or du jeu vidéo" ?

Le Festival de Cannes semble vouloir s'intéresser à la célébration du 10ème Art en récompensant les meilleurs jeux vidéos.

QuaiAlpha Baie De Cannes Festival De Cannes

Un nouvel événement pour récompenser les industries créatives du jeu vidéo...

Présenté le 13 octobre par Robin Leproux (ex-président du Paris-Saint-Germain et ancien dirigeant de la chaîne M6) et Antoine de Tavernost (patron de l’agence de communication « Auditoire »), cette nouvelle cérémonie baptisée « Cannes Gaming Festival » devrait donc voir sa première édition se dérouler en octobre 2023, et récompenser sur la scène internationale des studios et créateurs de jeux vidéos, dans l’esprit de son traditionnel festival dédié au cinéma.

« En échangeant avec les équipes de la ville de Cannes, j’ai eu un déclic en me disant : “On n’a pas de festival international pour le 10e art qu’est le jeu vidéo, équivalent du 7e art pour le cinéma à Cannes.” Une fois que j’ai eu cette idée, je me suis dit qu’il fallait absolument organiser ça.

On veut donner ce souffle à cette industrie et la reconnaissance qu’elle mérite. »

Le jeu vidéo est, depuis quelques années, l’industrie culturelle la plus lucrative au niveau mondial, loin devant l’industrie musicale ou cinématographique, avec des revenus records ayant dépassé les 200 milliards de dollars en 2022.

Et bien qu’une telle cérémonie saura profiter de l’aura et de l’image déjà installée du Festival de Cannes, les acteurs du jeu vidéo n’ont pas attendu ce dernier pour récompenser ses plus grands artistes.

... qui vient s'ajouter à une liste grandissante de cérémonies

Le Festival de Cannes est sans doute suffisamment légitime pour vouloir organiser un tel événement, mais la scène mondiale du jeu vidéo ne l’a pas attendu pour commencer à organiser cela !

Dès la fin des années 90, la grand messe des éditeurs de jeux et journalistes spécialisés était organisée à Los Angeles, afin non pas de récompenser des créateurs mais de présenter leurs derniers travaux. L’Electronic Entertainment Expo (plus communément abrégé « E3 ») n’a depuis cessé de faire de ce rendez-vous annuel un grand moment pour tous les amateurs de jeu vidéo. Et cela a permis d’ouvrir la porte à l’organisation de cérémonie plus axées sur le fait de mettre en lumière et de récompenser les jeux les plus marquants ou réussis de chaque année : la plus connue étant « The Game Awards », organisée chaque année depuis 2014 par Geoff Keighley, un journaliste réputé de la presse vidéoludique, qui récompense des jeux, studios et créateurs dans divers catégories, à la manière des Oscars.

A mesure que ces cérémonies se démocratisèrent, d’autres suivirent le pas : BAFTA (British Academy of Film and Television Arts) Awards, Grammy Awards (dans une catégorie dédiée à la meilleure musique de jeu vidéo), Independant Games Festival Awards (récompensant les meilleurs jeux de la scène indépendante)…

En France aussi, nous avons notre propre événement dédié aux créations Made in France grâce à la cérémonie des Pégases, calquée sur le modèle des Césars, organisée depuis 2019 par le SNJV (Syndicat National du Jeu Vidéo) et dont les prix sont remis par l’Académie des arts et techniques du jeu vidéo.

QuaiAlpha Logo Pegases Snjv Academie Des Arts Du Jeu Video

Avec ce nouvel équivalent de « la Palme d’or du jeu vidéo », ainsi que le rayonnement de plus en plus important du savoir-faire français dans le domaine du jeu vidéo à l’international, nul doute que cette nouvelle cérémonie devrait connaître un franc succès et ne faire que rendre la France encore plus importante pour cette industrie dans les années à venir.

Tom Destaing
Tom Destaing
Content & Community Manager @ Quai Alpha