Tirer parti du Produit Minimum Viable pour lancer son entreprise - Quai Alpha
Incubateur de startups
Julia MARITON
julia@quai-alpha.com
+33 6 08 36 82 44
Studio de création de contenus
Louis HOBLINGRE
louis@quai-alpha.com
+33 7 64 26 67 81

Quel est le rôle d’un MVP au lancement d’une entreprise ?

Si voulez gagner du temps, de l’argent et confronter rapidement votre idée d’entreprise au marché, découvrez le concept du MVP (minimum viable product).

Quai-alpha-role-mvp-au-lancement

Il est fréquent que des entreprises mettent des années de travail sur un projet avant de se rendre compte définitivement que l’idée est erronée. Ainsi, un produit qui a été minutieusement conçu et sur lequel un investissement considérable en temps et en argent a été consenti peut se révéler inutile pour tout le monde.

Selon une étude réalisée par cb insight, environ 40 % des start-ups lancer échoue parce qu’il n’existe pas de demandes sur le marché. Le concept MVP (Minimum Viable Product) est un moyen de garantir que le produit fait l’objet d’une demande ou de pouvoir renoncer à temps une idée qui ne portera pas de fruits. Que signifie réellement un produit minimum viable (MVP) ? Quel est son rôle dans le lancement d’une entreprise ? Découvrez les réponses à ces questions dans la suite de cet article.

👇

Qu’est-ce qu’un MVP ?

Un MVP (minimum viable product) est une version réduite, mais exploitable d’un produit, d’un service ou d’une plateforme. Un tel concept permet de :

  • Réduire le temps de mise sur le marché (time to market)
  • Soumettre très vite une idée commerciale sur le marché
  • Vérifier si celle-ci correspond aux besoins des futurs consommateurs

Le fait de collecter des avis concernant cette première version servira à orienter de manière efficace le développement et les mises à jour futurs du produit fini.

Le produit minimum viable permet de connaître son public cible, l’utilisation qu’elle fait du produit, tout ceci de façon rapide et à moindre coût.

Les trois principes qui régissent le MVP

Ces trois principes suivent les trois mots qui définissent MVP à savoir : Minimum Viable Product.

Minimum

Un MVP ne constitue pas un produit fini, mais il faut qu’il fonctionne et réponde aux principaux besoins de votre public cible. Un à deux éléments sont suffisants pour créer un produit viable, du moment qu’ils peuvent répondre aux caractéristiques de votre cible.

Le principal objectif ici, est le développement rapide du produit, pour économiser du temps et le commercialiser le plus rapidement possible. Pour conseil, vous pouvez également accélérer l’automatisation de certaines caractéristiques du produit minimum viable via des outils d’automatisations tels que Zapier. 

Viable

À la différence d’un simple prototype, le lancement d’un MVP sur le marché vous permettra également de vérifier que le produit est capable de générer de la valeur, tant en matière de :

  • Rentabilité
  • Notoriété de la marque
  • Diminution des coûts

Le principe ici consiste à faire en sorte que les ressources déployées pour le développement du futur produit ou service permettent de générer un retour sur investissement.

Produit

Même si le MVP n’est qu’une version simplifiée du produit fini, il importe que celui-ci soit utilisable. Cela inclut les points qui suivent :

  • Une excellente qualité technique du produit minimum viable
  • Une expérience d’utilisation bien élaborée

L’objectif de ce dernier point est donc de penser à ce que cette première version, quoiqu’elle soit imparfaite, puisse convaincre ses utilisateurs et non pas les décourager du fait de bugs techniques par exemple.

exemple-mvp-produit-minimum-viable

Exemple souvent utilisé pour illustrer le MVP : pour résoudre le problème « se déplacer en roulant », mieux vaut avoir quelque chose d’au minimum utilisable à chaque étape plutôt qu’un produit final pièce par pièce et inutilisable avant son dernier stade.

Les rôles d’un produit minimum viable au lancement d’une entreprise

Voici trois rôles que joue un MVP au cours du processus de lancement d’une entreprise.

Un MPV permet de gagner du temps

Le fait de se centrer sur une ou plusieurs caractéristiques importantes vous permet de mettre au point un produit bien plus rapidement et de pouvoir être présent sur le marché au plus vite. En effet, l’enjeu est énorme, puisque le marché profite bien souvent aux personnes qui s’y rendent en premier.

Toujours dans le sens du produit minimum viable, supposons que, lorsque vos concurrents tergiversent avant de se lancer ou sont en train de travailler sur un produit dont ils ne sont pas convaincus de la rentabilité, les clients testent déjà vos produits. Les différents retours et impressions que vous obtiendrez de ces consommateurs constituent des sources d’informations très utiles sur ce qui est de leurs attentes principales et secondaires.

Un MVP permet d’éviter l’effet tunnel

Le fait de développer un produit fini pendant une longue période de temps (des mois ou des années), puis le mettre au jour seulement lorsqu’il est terminé, revient à courir le risque que le produit soit rejeté par les consommateurs, ou ne remplit pas leurs précieuses attentes.

Le concept du produit minimum viable souhaite que vous révéliez votre produit à l’avance. Ainsi, vous pouvez être sûr que celui-ci est en adéquation avec les attentes de vos consommateurs. En effet, une étude de marché, même si elle est bien faite, se basera toujours sur des suppositions, tandis que les avis des consommateurs sont hautement plus concrets.

Un MVP permet d’épargner vos ressources

Au lieu de débourser une énorme quantité d’argent en bloc pour réaliser un produit complet, vous avez la possibilité d’orienter le budget vers les composantes essentielles. Si les utilisateurs apprécient le produit minimum viable, vous aurez une idée précise de ce en quoi il faut investir compte tenu de leurs suggestions.

En revanche, si ce produit ne leur convient pas, vous perdrez toutefois moins d’argent et vous pourrez lancer sur un autre produit plus proche du besoin des clients.

Le risque que cet avantage tente de préserver est celui de gaspiller tout votre argent sur un seul produit que vous pensiez juste. Vous pouvez séquencer votre investissement selon la méthode du MVP en investissant d’abord dans une version basique du produit.

Quelques conseils pour un MVP réussi (et quelques exemples)

Nous avons également développé tout un article regroupant nos conseils et exemples en matière de MVP réussi

  • Concentrez-vous sur le minimum et les éléments essentiels du fonctionnement qui seront déterminés au cours du découpage du projet
  • Développez le produit minimum viable le plus vite possible : faites appel aux méthodes agiles, telles que Kanban
  • Rechercher le juste équilibre entre la praticabilité et l’esthétique : il ne faut pas succomber à l’excès d’un produit fonctionnel, mais peu plaisant à utiliser

Vous pensez que votre projet a du potentiel ? Contactez notre équipe

Loriane Cuny
Loriane Cuny
Cheffe de Projet @ Quai Alpha