250,17 millions d’euros levés cette semaine par les startups françaises. - Quai Alpha
Incubateur de startups
Julia MARITON
julia@quai-alpha.com
+33 6 08 36 82 44
Studio de création de contenus
Louis HOBLINGRE
louis@quai-alpha.com
+33 7 64 26 67 81

Les startups françaises lèvent
250,17 millions d’euros cette semaine

Chaque semaine, nous faisons le point sur les entreprises et startups de la scène française qui lèvent des fonds.

Pigment Founders Eleonore Crespo Romain Niccoli Seated Scaled

#1 - 82,77M d'euros côté Foodtech et Logistique pour Not so Dark, les créateurs de restaurants fantômes.

En 2 ans, « Not so Dark » est devenu l’un des leader français en matière de création de « Dark Kitchen ». Le principe ? Créer un restaurant avec une marque, des visuels, un menu, des spécialités… mais pas de restaurant physique où venir manger, mais uniquement de la livraison de plats. Cette méthode de partenariat permet à des restaurateurs de générer des revenus supplémentaires et de bénéficier d’avantages liés à la transition numérique de leur industrie, et l’évolution des modes de consommations de ces dernières années.

Si vous avez une cuisine, mais pas de quoi vous occuper d’une salle, vous pouvez créer un « restaurant » qui n’existera que de façon numérique sur les plateformes de livraison. Not So Dark s’occupe de la partie création de l’identité de votre marque, déploiement de votre restaurant et gestion de ce dernier, tandis que vous n’avez qu’à vous préoccuper du bon fonctionnement de votre affaire et de l’envoi de vos plats !

Ils possèdent déjà 9 marques et plus de 300 restaurants virtuels dans les zones urbaines de France et de Belgique, et comptent désormais développer leur concept à un niveau global.

#2 - 65M d'euros côté Business Planning et SaaS pour Pigment, une plateforme de gestion et de planification.

Pigment est une plateforme qui propose un ensemble d’outils de planification financière, et qui permet de collecter et de rassembler des données financières pour que ces dernières puissent être utilisées par les équipes de gestion d’une entreprise, permettant ensuite de prendre les bonnes décisions en matière de stratégie de développement ou de recrutement.

Déjà plébiscitée par d’autres grands noms comme BlaBlaCar, Mano Mano ou encore Deliveroo, l’entreprise française avait déjà levé 20 millions d’euros l’année passée et a connu une croissance de 400% ces six derniers mois. Aujourd’hui, ils continuent à se développer à l’international, et notamment aux États-Unis où leur équipe est passée de 0 à 33 employés, et où ils travaillent désormais avec des entreprises comme Figma ou Webhelp.

Dans un contexte d’inflation et de crise économique, ces outils deviennent un atout majeur pour les entreprises qui se tournent vers eux pour mieux maîtriser leurs dépenses et leurs revenus.

#3 - 20M d'euros côté Fintech pour Regate, qui veut utiliser de l'eau salée pour créer de l'énergie verte.

Regate est un logiciel SaaS qui permet aux entreprises d’automatiser leur gestion financière et de piloter leur activité depuis une seule plateforme. Elle a pour but de faire gagner du temps aux directions financières et à leurs experts-comptables en automatisant les tâches manuelles récurrentes, en centralisant l’information financière et comptable sur un seul outil et en fluidifiant la collaboration entre les équipes.

Grâce à ce financement, Regate compte accélérer leurs investissements produit, se positionner en tant que PDP (Plateforme de Dématérialisation Partenaire de l’Etat) pour accompagner leurs clients dans la réforme sur la facture électronique, et lancer leur implantation en Espagne et en Allemagne.

Tom Destaing
Tom Destaing
Content & Community Manager @ Quai Alpha