Comment améliorer le retour sur investissement d’une newsletter ? - Quai Alpha
Incubateur
Martin BOUVRON
m.bouvron@vosges.cci.fr
+33 6 16 15 96 32
Studio
Louis HOBLINGRE
l.hoblingre@vosges.cci.fr
+33 7 64 26 67 81

Newsletter : comment améliorer son retour sur investissement ?

L'un des canaux pouvant être utilisé pour votre communication reste l'emailing. Mais comment faire un bon retour sur cet investissement ?

QuaiAlpha_illustration_mailing_newsletter

De tous les canaux possibles, le marketing par email est l’un des plus personnalisables et des plus lucratifs. Comme disait l’autre, un bon contenu répond à un besoin et génère aussi des résultats pour votre entreprise, notamment du trafic, des prospects et des ventes. Selon-vous, comment générer un retour sur investissement (ROI) pour assurer son succès ?

👇

Pas le temps de tout lire ? Clique pour aller directement à la partie qui t’intéresse le plus :

La perception du retour sur investissement

Un duo gagnant : entre prérequis et considérations

Les secrets d’une newsletter gagnante

Objectifs et métriques

Ajouter de la valeur

La perception du retour sur investissement

Une étude montre que les gens disent majoritairement ne pas avoir de temps à allouer à quelque chose dont ils n’en voient pas vraiment le résultat. Votre objectif est de prouver à votre équipe que le marketing de contenu est bénéfique pour qu’ils prennent le temps de s’y intéresser. Dans cet article, nous allons voir des tactiques qui semblent avoir un impact considérable sur le retour sur investissement d’une newsletter.

Un duo gagnant : entre prérequis et considérations

Nous vous conseillons d’avoir en votre possession un logiciel tel qu’Hubspot puisqu’il vous permet d’avoir accès à l’intégralité des transactions (au travers d’un CRM) mais aussi à diverses données marketing (pages consultées, formulaires remplis, abonnements, etc.). Aussi, la plateforme vous offre la possibilité de télécharger un rapport complet sur le ROI. Pratique non ?

Remarque : veillez à être régulier dans l’analyse des données, lors de l’examen du classement de recherche Google, durant l’établissement de rapports et l’élaboration de votre stratégie de contenu.

Les secrets d’une newsletter gagnante

Nous connaissons tous le béabas d’une bonne newsletter à savoir, vous démarquez en insérant un titre percutant, avoir un contenu utile et concis, insérer des call-to-action et des visuels… Mais quels sont réellement les détails qui font toute la différence en termes de newsletter ?

Objectifs et métriques

Déterminer et maximiser l’efficacité de votre campagne de newsletter est presque impossible si vous ne vous fixez pas d’objectifs. Tout ce que vous entreprenez doit vous apporter un retour sur investissement, votre temps est précieux. En d’autres termes, la formule pour calculer votre ROI est : (revenus – coût d’investissement) / coût d’investissement x 100.

Voici quelques KPI autrement appelés indicateurs clés de performance pour analyser les retombées de vos campagnes d’e-mailling :

La délivrabilité :

  • Taux d’ouverture des mails : c’est le pourcentage des destinataires totaux qui ont ouvert votre campagne.

Comment augmenter le taux d’ouverture ? Nous vous conseillons d’ajouter des contenus vidéos, de vous restreindre à 90-140 caractères pour l’objet (tout en étant percutant et en insérant des émojis) ou encore de rédiger une pré-en-tête pour que vous lecteurs puissent connaître les fils conducteurs de votre e-mail.

  • Taux de rebond : c’est le pourcentage d’emails qui ne parviennent pas à être livrés, car ils ont été renvoyés par le serveur du destinataire.
    • Soft bounces : c’est un refus temporaire, autrement dit, votre e-mail n’est pas arrivé à destination.
    • Hard bounces : l’e-mail en question ne sera jamais délivré, cela peut se produire lorsque l’adresse e-mail est incorrecte.

Comment diminuer le taux de rebond ? Bonne nouvelle, lorsqu’il s’agit du taux de soft bounces, le problème se règle majoritairement tous seul. Toutefois, lorsqu’on parle du hard bounces, nous vous conseillons de maintenir votre liste de diffusion à jour en nettoyant votre base de données. Vous pouvez également donner la possibilité à vos lecteurs de mettre à jour leur adresse e-mail. Enfin, vous pouvez utiliser la double opt-in (l’inscription à la newsletter devient effective après avoir reçu un mail de confirmation).

  • Taux de désinscriptions : c’est le pourcentage de destinataires ayant cliqué pour se désinscrire de vos campagnes.

Comment diminuer le taux de désinscriptions ? En ciblant davantage vos lecteurs pour éviter de les lasser et en déterminant la meilleure périodicité (attention : veillez à informer votre cible sur la fréquence à laquelle ils recevront le bulletin). La clé est de s’adapter au maximum aux préférences de votre cible.

Voici quelques KPI autrement appelés indicateurs clés de performance pour analyser les retombées de vos campagnes d’e-mailling :

L’engagement :

  • Taux de clics : c’est le pourcentage de destinataires ayant cliqué sur un lien au sein de votre e-mail.

Comment augmenter le taux de clics ? Faites preuve d’imagination, utiliser des verbes d’action et des CTA (call to action) pour inciter votre cible à cliquer.

  • Taux de conversion : c’est le pourcentage de destinataires ayant cliqué sur un lien puis effectué une action, par exemple remplir un formulaire ou acheter un produit.

Comment augmenter le taux de conversion ? Plus l’engagement de vos destinataires est fort, plus la probabilité de conversion augmente. Pour ce faire, soyez honnête, utilisez des invitations, remerciez et personnalisez vos contenus un maximum.

Ajouter de la valeur

Vos destinataires doivent considérer que votre newsletter est bien plus qu’un outil marketing. Ecrivez des contenus authentiques, informatifs et attractifs dans lesquels vos clients peuvent tirer des bénéfices (articles, conseils, …), afin de gagner leur confiance. Votre cible doit être impatiente de recevoir vos newsletters périodiques pour les lire. Au-delà de ça, vous pouvez mettre en scène vos produits et services pour montrer leurs bénéfices, leurs utilisations, … pour donner envie à vos lecteurs de passer à l’acte d’achat auprès de votre entreprise.

Author avatar
Barbara Luc
Chargée de Communication @ Quai Alpha