Quand et comment intégrer un incubateur de startup ? - Quai Alpha
Incubateur de startups
Julia MARITON
julia@quai-alpha.com
+33 6 08 36 82 44
Studio de création de contenus
Louis HOBLINGRE
louis@quai-alpha.com
+33 7 64 26 67 81

Quand et comment intégrer un incubateur de startup ?

Se lancer dans l'aventure de l'entrepreneuriat n'est pas une décision prise à la légère et résulte bien souvent de l'aboutissement d'une longue réflexion. Les incubateurs de startup sont justement là pour aider les entrepreneurs à savoir quand, et comment bien se lancer. Vous avez décidé de rejoindre un incubateur : ce guide est donc pour vous.

quai-alpha-incubateur-de-startups

Décider d’intégrer un incubateur de startup est le résultat d’un long travail de maturation de son projet par les jeunes entrepreneurs. De nombreux startupers se posent la question du moment idéal pour entrer en incubation. Généralement, il correspond au moment où son side project commence à devenir une activité principale.

Mais alors quand et comment intégrer un incubateur ? Quel est le moment idéal pour se lancer et s’investir à 100% dans l’entrepreneuriat ? Si certains porteurs de projet se jettent sans filet dans l’aventure, d’autres ont besoin d’une longue période de réflexion pour se décider. Ce qui est sûr, c’est qu’il faut accepter de prendre des risques et de se lancer à fond dans cette aventure entrepreneuriale.

Dans cet article, nous proposons un guide complet et des conseils pour savoir quel est le bon moment pour te lancer et faire décoller ta startup !

👇

Pas le temps de tout lire ? Cliquez pour aller directement à la partie qui vous intéresse le plus :

Qu’est ce qu’un incubateur de startup ?

Quand intégrer un incubateur de startup ?

Comment intégrer un incubateur de startup ?

Comment intégrer l’incubateur Quai Alpha ?

Qu’est-ce qu’un incubateur de startup ?

Un incubateur de startup est une structure d’accompagnement dédiée à la création d’entreprises innovantes. Ces hubs d’entrepreneurs accueillent des porteurs de projet qui souhaitent développer leur business en leur donnant accès à des ressources matérielles, humaines et/ou financières, ainsi qu’à tout un écosystème dédié aux startups.

Il existe différentes typologies d’incubateurs généralistes ou spécialisés :

  • les incubateurs publics
  • les incubateurs des collectivités locales
  • les incubateurs des grandes écoles (Centrale, Polytechnique, HEC Lyon, etc.)
  • les incubateurs privés
  • les incubateurs rattachés à de grandes entreprises
  • les CEEI

Quels sont les services proposés par ces structures d’accompagnement ?

Si bien entendu, les prestations et services peuvent varier d’un incubateur à l’autre, voici les plus répandus :

  • accompagnement individuel par un chargé d’affaires
  • coaching métier auprès d’experts
  • hébergement de son entreprise à loyer préférentiel
  • accès à une communauté d’entrepreneurs
  • mise en lien avec des partenaires, des investisseurs et des financeurs
  • accès à du matériel et des locaux professionnels

Intégrer un incubateur, c’est donc accéder à :

  • un accompagnement professionnalisant autour des questions entrepreneuriales (business plan, modèle économique, écosystème, levée de fonds, cadre juridique,…)
  • des ressources : bureaux, matériel, technologie, services…
  • un réseau pour aider les entrepreneurs à mieux s’intégrer au marché et nouer des liens solides avec l’écosystème local, national ou international.

Quand intégrer un incubateur de startup ?

L’intégration des entreprises innovantes au sein d’un incubateur est liée à 3 facteurs essentiels : 

  • les critères et le processus de sélection que nous aborderons en seconde partie d’article
  • le niveau de maturité du projet de startup
  • la situation et la capacité à s’engager du ou des porteurs de projet

Quel est le bon moment pour intégrer un incubateur ?

Est-ce vraiment le bon moment pour penser à l’incubation ? Pour savoir si un entrepreneur est prêt à être incubé, il doit : 

  • pouvoir se consacrer à 100% à la création de sa startup : c’est un des critères déterminants qui sera exigé par tous les incubateurs. Vous devez être totalement disponible pour suivre le programme d’accompagnement proposé. 
  • avoir engagé une réflexion et un véritable travail autour de son concept et de son idée. Généralement, il faut déjà avoir rédigé un business plan, mais si tu as déjà commencé à réfléchir à ta cible, ton modèle économique, ton marché et ta stratégie, c’est encore mieux. 
  • accepter d’être challenger et remis en question. Tu vas devoir confronter ton projet et tes idées auprès de mentors et d’entrepreneurs qui vont t’obliger à changer de mindset et à repenser parfois ton projet de A à Z. 
  • avoir envie de travailler et de progresser au contact d’autres entrepreneurs. 
Quai-Alpha-incubateur-startup

Quel est le degré de maturité de ton projet ?

L’incubateur de startup s’adresse vraiment aux entreprises early stage, c’est-à-dire aux entrepreneurs qui viennent juste de lancer leur projet. Cette étape aide les entreprises innovantes à structurer leurs idées pour développer un projet.   

Si ton business est déjà mature et que tu as franchi les premières étapes, que tu as des clients et que tu génères des bénéfices, il est plus intéressant de t’adresser directement à un accélérateur de startup. 

L’incubation permet de se familiariser avec le b.a.-ba du monde de l’entrepreneuriat, puis d’avancer et de progresser aux contacts de consultants et d’entrepreneurs. Tu y apprendras à construire un business plan, à lever des fonds, à penser ton modèle économique, à réussir une campagne de crowdfunding. Lors de cette incubation, tu pourras rencontrer et t’inspirer d’experts, de coachs ou de serial entrepreneurs. 

Es-tu vraiment prêt pour l’incubation ?

Une incubation, ça se prépare ! C’est du temps et beaucoup d’investissement. Avant de se lancer, il faut être sûr d’être vraiment prêt. De manière générale, les jeunes entrepreneurs intègrent un incubateur de startup directement avec être sortis d’un cursus d’étude ou lorsqu’ils ont envie de changer de projet professionnel. C’est généralement le meilleur moment pour intégrer un incubateur. Mais il n’y a pas vraiment de règle… 

Un salarié qui travaille sur un side project depuis des années et qui décide de négocier son départ pour ouvrir des droits au chômage peut également être un excellent candidat. En effet, cette période d’indemnisation est un moment idéal pour concrétiser un projet d’incubation. 

Que tu sois jeune diplômé, salarié en reconversion ou serial entrepreneur, n’oublie pas qu’un incubateur peut t’aider à booster ton projet en augmentant ses chances de succès. C’est un lieu de rencontre où se créent des partenariats et des convergences d’idées. Chaque entrepreneur doit être capable de donner le meilleur de soi et d’offrir autant qu’il va recevoir.

Tu es indécis ? C’est normal, intégrer un incubateur de startup ne se décide pas sur un coup de tête. 

Pour en savoir plus, voici 10 bonnes raisons d’intégrer Quai Alpha.

Comment intégrer un incubateur de startup ?

Le mode de sélection des porteurs de projet par les incubateurs dépend du type de structure que tu vises. Il est donc important de te renseigner sur les différents critères d’admission avant de préparer ta candidature. En effet, certains incubateurs s’adressent exclusivement à des startups early stage, d’autres à des entreprises qui sont déjà en recherche de croissance. 

De manière générale, ce processus de sélection se déroule en deux phases distinctes : 

  • la constitution d’un dossier de candidature qui permet à l’incubateur de sélectionner les projets qui correspondent à la philosophie et aux critères du lieu
  • une présentation orale du projet devant un comité de sélection

Bien préparer son dossier de candidature

On ne le répètera jamais assez mais intégrer un incubateur demande beaucoup de préparation. Si chaque structure applique ses propres critères de sélection, le dossier de candidature est toujours la première étape du processus. 

L’objectif de ce dossier de candidature est de permettre au staff de l’incubateur dans lequel tu vas candidater de se faire une idée précise de : 

  • tes motivations
  • ton projet et son état d’avancement
  • tes attentes vis-à-vis de l’accompagnement proposé

Généralement, la maturité du projet va être évaluée de manière à déterminer son potentiel commercial notamment. Tu devras généralement joindre à ce dossier une étude de faisabilité et un business plan pour expliquer la viabilité du projet, ta stratégie commerciale et ton positionnement face à la concurrence. 

Ce dossier de candidature permet au comité d’admission d’effectuer une première sélection avant de proposer aux candidats retenus des entretiens en face à face. 

Travailler son pitch

Maintenant que tu as passé haut la main la première phase de sélection, tu dois encore persuader le comité de sélection de la valeur ajoutée de ton projet, en venant le pitcher lors d’un entretien. 

Tu effectueras ta présentation devant un jury composé des administrateurs de l’incubateur et de spécialistes comme des investisseurs, des juristes ou des experts comptables qui évalueront la pertinence de ton projet.  

C’est lors de ce pitch que tu dois mettre en avant tes compétences, la valeur ajoutée de ton offre et les qualités de ta startup. Cette étape essentielle doit se préparer avec beaucoup de sérieux.  

Tu dois être capable de convaincre et de capter ton auditoire avec passion, en expliquant quels sont les points forts de ton concept et pourquoi il est innovant.  

Attention, pitcher son projet, ce n’est pas comme réciter un cours magistral avec un Powerpoint.  Tu dois être capable de présenter ton idée de manière naturelle, sans lire tes notes. Tu dois également penser tes supports de présentation pour qu’ils soient concis, efficaces et pratiques !  

Choisir l’incubateur adapté à son projet

Il faut toujours choisir son incubateur en fonction de la nature de son projet. Il existe des incubateurs génériques et des incubateurs sectoriels (tech, média, santé, jeux vidéo, food…)Chaque incubateur propose un programme d’accompagnement différent qui sera plus ou moins adapté à ton projet. 

Il est donc essentiel de bien te renseigner sur les missions et l’accompagnement proposés par l’incubateur que tu souhaites intégrer. Il est également important de regarder les services proposés et les moyens humains, matériels et financiers mis à ta disposition. 

Comment intégrer l’incubateur Quai Alpha ?

Chez Quai Alpha, nous lançons deux appels à projet chaque année : un au printemps et un second en automne. 

Si tu souhaites candidater, il te suffit de te rendre sur notre page Quest For Change ! Tu pourras facilement y déposer ton dossier de candidature en moins de 10 minutes. 

Si ton projet est retenu lors de cette première phase de sélection, tu seras convié à un rendez-vous de détection. Tu seras reçu par notre directeur Martin Bouvron qui fera le point sur ton projet et te délivrera de nombreux conseils utiles. 

Enfin, ta candidature sera examinée par un comité de sélection composé de plusieurs membres de l’équipe de l’incubateur. Nous retenons les meilleurs projets en évaluant plusieurs critères comme la faisabilité, l’équipe, le marché, l’innovation et l’adéquation avec les valeurs de Quai Alpha. 

Tu souhaites déposer ta candidature chez Quai Alpha ? Nous sommes à ta disposition pour répondre à toutes tes questions ! 

Martin Bouvron
Martin Bouvron
Directeur et Chef de Meute @ Quai Alpha