Quels changements du côté de nos apps favorites ? - Quai Alpha
Incubateur de startups
Julia MARITON
julia@quai-alpha.com
+33 6 08 36 82 44
Studio de création de contenus
Louis HOBLINGRE
louis@quai-alpha.com
+33 7 64 26 67 81

Spotify, Twitter, Instagram : quels changements récents dans nos apps favorites ?

Mises à jours, nouvelles fonctionnalités, rachats... Depuis quelques semaines, nos applications favorites s'essaient à des nouveautés.

QuaiAlpha Illustration Liste Applications

Twitter et l'arrivée du tant attendu bouton "Éditer"

Depuis peu ou prou sa création, Twitter a été sujet à une demande toute particulière de la part de ses utilisateurs : être en capacité de pouvoir éditer un tweet.

Combien de fois vous est-il déjà arrivé d’écrire quelque chose pour ensuite constater qu’il manquait un « s » à la fin d’un mot ou que votre correcteur orthographique vous avait joué un tour. Auquel cas vous pouviez refaire le tweet dans la foulée, mais si vous le constatiez trop tard et que ce dernier avait déjà engrangé des interactions ? Trop tard. Obligé d’écrire un second tweet en dessous pour simplement stipuler vos corrections et faire amende honorable.

Et donc depuis tout ce temps les utilisateurs se sont plains pour demander à la plateforme américaine de mettre en place un bouton d’édition qui permettrait de corriger ce problème. Mais Twitter a explicité maintes et maintes fois les raisons qui les poussaient à retarder la considération de cette requête. La première étant qu’il serait alors bien trop facile de modifier un tweet devenu viral pour ensuite en modifier le contenu ou le propos (un vrai problème, d’autant plus depuis l’essor des « fake news » ces dernières années)

Ce à quoi les utilisateurs eux aussi avaient leur mot à redire, en proposant des alternatives ou protocoles de sécurité à mettre en place afin d’éviter ces écarts. Et après tant d’années, Twitter va enfin implémenter le sésame tant attendu.

D’abord proposée à ses utilisateurs premium (Twitter Blue), la fonctionnalité va être déployée dans le courant de la semaine, d’abord aux États-Unis, puis dans le reste du monde, sous la forme d’une option d’édition accessible seulement durant quelques minutes après la parution initiale du tweet. Les modifications effectuées auront ensuite la forme d’un nouveau tweet qui viendra remplacer l’original, tandis qu’un historique des modifications sera accessible publiquement à tous, et ce, encore une fois afin d’éviter une modification abusive, et de permettre en revanche les corrections rapides.

Un exemple de tweet édité avec la consultation de l’historique des modifications

Instagram cherche une nouvelle fois à concurrencer TikTok

Meta vient de mettre à jour ses stories sur Instagram et Facebook afin de venir concurrencer TikTok sur son terrain qu’est celui de la vidéo au format court.

Si les stories sont une succession de formats que l’on pourrait presque qualifier « d’ultra-court », cette mise à jour devrait permettre de créer des stories qui seront plus longues, passant d’une longueur maximale de 15 seconds à 60 secondes.

Cela a également des avantages en termes de praticité pour éviter les stories à rallonge en cas de long discours, et rentre également dans le processus plus large d’Instagram visant à simplifier l’application. Et peut-être que cela incitera davantage d’utilisateurs déjà présents sur TikTok à également partager leurs contenus sur Facebook ou Instagram, sous la forme de Reels ou sur leurs stories. 

Après avoir augmenté la durée maximale de ses Reels de 60 à 90 secondes durant le mois de juin, cette nouvelle mise à jour a pour but de ne pas laisser TikTok prendre trop de terrain.

Netflix a établi un nouveau studio de jeu vidéo en interne

Après avoir fait l’acquisition de studios comme Next Games, Night School Studio et Boss Fight Entertainment, dans son optique de développer une branche de sa plateforme dédiée au jeu vidéo, Netflix a annoncé avoir fondé un nouveau studio en interne afin de renforcer davantage cette stratégie. Ce studio, basé à Helsinki en Finlande, est géré par le co-fondateur et manager général de Zynga Helsinki, Marko Lastikka, qui a notamment travaillé auparavant pour des studios comme Electronic Arts.

Depuis le lancement de son service de jeux mobiles en novembre 2021, Netflix a ajouté des dizaines de titres à sa gamme, tous proposant la plus-value d’être une expérience sans publicité et sans achats in-app. Netflix a déclaré qu’il visait à avoir plus de 50 titres dans la gamme d’ici la fin de l’année.

Google revoit la présentation de ses recherches pour plaire à la "génération TikTok"

Google vient de mettre à jour sa présentation des résultats de Google Search sur mobile pour coller à un format et une esthétique plus familière pour « la génération TikTok », comprenez les utilisateurs habitués à voir une manne d’informations présentées sous une forme interactive et visuelle plutôt qu’uniquement textuelle.

Ce format enrichi va donc permettre d’afficher plus rapidement d’avantage d’images et d’informations contextuelles supplémentaires lors de vos recherches, ainsi que le « scroll infini », fonctionnalité popularisée par TikTok.

Si vous recherchez un lieu, par exemple, vous pouvez trouver des photos, une petite carte indiquant son emplacement, des indications, la météo, et même de courtes vidéos. Ces éléments ne sont pas présentés sous la forme d’une liste de liens ou d’un format riche en texte, mais plutôt sous la forme de blocs colorés de type carte, entrecoupés de médias et d’images.

QuaiAlpha Illustration Google Search Visuals Tiktok

Spotify rachète une entreprise spécialisée dans la détection de contenus toxiques

Ce 5 octobre, Spotify a annoncé avoir fait l’acquisition de Kinzen Limited, une entreprise irlandaise spécialisée dans la détection de contenus problématiques grâce à l’IA.

On peut se demander en quoi cette acquisition concerne un géant de la musique comme Spotify, il s’agit en fait non pas du pan « musical » de l’entreprise, mais plutôt des podcasts et émissions, dont certaines très polémiques sont dans le collimateur du géant Suédois.

En effet, la polémique et la propagation de fausses informations concernant la pandémie de la part du podcast à succès The Joe Rogan Experience à forcé Spotify à se pencher sur ces contenus problématiques afin de pouvoir mieux les modérer.

Kinzen Limited avait déjà travaillé auparavant avec Spotify, mais cette fois, leur expertise s’est étoffée, et ils vont pouvoir se concentrer sur ces contenus audios proposés par la plateforme :

«Nous utilisons un mélange d'expertise humaine et d'apprentissage automatique pour fournir une alerte précoce de la diffusion de contenu préjudiciable dans plusieurs langues.

Notre équipe a développé une technologie unique qui aide les éditeurs à analyser de gros volumes de contenu dans plusieurs formats, notamment du texte, de la vidéo, de l'audio et des images. Nous avons développé une expertise particulière dans la modération de podcasts. »

Site officiel de Kinzen Limited
Tom Destaing
Tom Destaing
Content & Community Manager @ Quai Alpha