340,2 millions d’euros levés cette semaine par les startups françaises. - Quai Alpha
Incubateur de startups
Julia MARITON
julia@quai-alpha.com
+33 6 08 36 82 44
Studio de création de contenus
Louis HOBLINGRE
louis@quai-alpha.com
+33 7 64 26 67 81

Les startups françaises lèvent
340,2 millions d’euros cette semaine

Chaque semaine, nous faisons le point sur les entreprises et startups de la scène française qui lèvent des fonds.

QuaiAlpha Levee De Fonds Verkor VIC

#1 - 250M d'euros côté Energtech pour Verkor, la fabrique Grenobloise de batteries pour véhicules électriques

Situé à Grenoble, le Verkor Innovation Centre est le centre technologique de Verkor : il est constitué d’un bâtiment de 15 000 m2 comprenant un laboratoire de R&D pour la conception de batteries performantes, une ligne pilote intelligente d’une capacité de 150 MWh/an et un centre de formation pour répondre au besoin croissant de main-d’œuvre spécialisée dans le secteur des batteries. La construction est déjà bien avancée, avec une finalisation prévue pour le premier semestre 2023.

Cette levée de fond de 250 millions d’euros devrait permettre la création de cette megafactory la plus moderne du monde, qui permettra de soutenir la demande croissante de batteries en Europe en matière de mobilité électrique comme de stockage stationnaire. Une fois cette dernière mise en place, un investissement supplémentaire de 1,6 milliards d’euros permettra de créer une gigafactory dans les Hauts-de-France, afin de produire près de 16 Gigawatt/h pour 2025.

« Cette annonce constitue une concrétisation supplémentaire de tous les efforts engagés depuis deux ans pour construire le futur de la mobilité électrique en Europe. Je remercie chaleureusement nos partenaires institutionnels et industriels qui ont permis de faire de notre projet une réalité.

Je sais que nous pouvons compter sur leur soutien pour la prochaine étape de notre développement. Je tiens également à remercier notre équipe qui démontre une nouvelle fois son engagement sans faille dans l’avenir du projet collectif porté par Verkor. »

Benoit Lemaignan, PDG de Verkor

Le but de cette usine sera également de produire des batteries avec un impact carbone 4 à 5 fois plus faible que celles fabriquées en Chine, qui fourni la majorité de ces dernières, et de s’engager à long-terme sur ces nouveaux enjeux écologiques.

#2 - 32M d'euros côté mobilité décarbonée pour VoltAero, qui veut rendre l'avion électrique plus accessible

Son produit phare, le « Cassio 330 », est un appareil hybride (moteur thermique et moteur électrique). Pouvant accueillir de 5 à 12 personnes, Cassio aura une durée de vol d’au moins 3,5 heures, ce qui en fera une plate-forme d’aviation générale fiable et très performante pour les propriétaires privés, les compagnies de taxi aérien et d’affrètement, les vols commerciaux pour les déplacements régionaux, et pour d’autres applications de catégorie utilitaire (fret, livraison postale, évacuation médicale…).

Cet investissement va permettre à l’entreprise la certification et la production de ses premiers modèles. La société basée en Nouvelle-Aquitaine souhaite sortir son premier appareil fonctionnel au public pour début 2024, et espère, à termes, pouvoir produire environ 150 appareils par an.

QuaiAlpha Voltaero Cassio 330 Avion Hybride

#3 - 26M d'euros côté Fintech pour Fintecture, la plateforme de virements bancaires en B2B

Ce tour de table en série A de 26 millions d’euros porte le financement de Fintecture à un total de 32 millions d’euros, après un tour de table de 6 millions d’euros levé en mai 2021.

Ce financement permettra à Fintecture d’étendre encore sa position de leader sur le marché européen des paiements B2B.

Depuis son lancement en 2020, Fintecture aide les marchands à gagner du temps (temps humain et temps d’encaissement), réduire les coûts et à augmenter les ventes. Aujourd’hui, la plateforme de paiement de Fintecture permet à environ 7 000 entreprises d’encaisser des paiements, avec plus de 250 000 acheteurs ayant déjà payé avec Fintecture via de multiples canaux de vente : e-commerce, en magasin, vente à distance ou cycle de facturation.

« Les paiements B2B avaient été laissés de côté en raison de leur grande complexité, ce qui a entraîné une prédominance de solutions papier et chronophages. Pour aider les marchands à digitaliser entièrement leurs paiements B2B, nous avons dû repartir de zéro et créer de nouvelles méthodes à partir des premiers principes.

Le parcours est très difficile, mais totalement gratifiant puisque nous avons vu nos commerçants économiser du temps et des coûts considérables, et augmenter leurs ventes en utilisant notre plateforme de transaction B2B. »

Faysal OUDMINE, PDG de Fintecture

En deux ans, Fintecture a fait passer ses effectifs de 7 à 80, attirant des talents clés de plus de 15 nationalités, travaillant dans toute l’Europe pour soutenir une croissance internationale rapide. De plus, 40 nouveaux postes à pourvoir seront annoncés dans les prochains mois dans les entités de Fintecture en France et au Royaume-Uni, et bientôt, Fintecture Espagne.

Tom Destaing
Tom Destaing
Content & Community Manager @ Quai Alpha