Couveuse, incubateur, pépinière, accélérateur : quelles différences ? - Quai Alpha
Incubateur
Martin BOUVRON
m.bouvron@vosges.cci.fr
+33 6 16 15 96 32
Studio
Louis HOBLINGRE
l.hoblingre@vosges.cci.fr
+33 7 64 26 67 81

Couveuse, incubateur, pépinière, accélérateur : quelles différences ?

Il est souvent compliqué de s'y retrouver dans la variété d'offres d'accompagnement pour startup disponibles. Vos besoins ne sont sans doute pas les mêmes que d'autres entreprises, et donc il convient pour vous de choisir l'accompagnement adapté. Couveuse, incubateur, pépinière, accélérateur... Tous ces termes vous semblent vaguement similaires ? Nous allons ensemble détailler leurs spécificités pour vous permettre d'y voir plus clair.

Quai-alpha-couveuse-incubateur-pepiniere

Couveuse, incubateur, pépinière, accélérateur : les offres d’accompagnement pour jeunes entrepreneurs sont nombreuses. Mais toutes ne proposent pas les mêmes prestations ou services. Quelle structure choisir quand on est une jeune startup innovante ? Comment choisir la meilleure solution pour développer son entreprise : celle qui correspond à ses besoins et à ses objectifs ? 

Le choix de sa structure d’accompagnement doit s’effectuer en fonction : 

  • Du secteur d’activité de son entreprise  
  • Du type d’accompagnement souhaité 
  • Du stade de maturité et de développement du projet  
  • Des moyens financiers et matériels à disposition  
  • Des objectifs de croissance souhaités

Voici les principales différences entre une couveuse, un incubateur, une pépinière et un accélérateur.

👇

Pas le temps de tout lire ? Clique pour aller directement à la partie qui t’intéresse le plus :

Les couveuses d’entreprise

Les incubateurs de startups

Les pépinières d’entreprise

Les accélérateurs de startup

Les couveuses d’entreprise

Si ton projet est vraiment à ses prémices, alors la couveuse est tout à fait adaptée à ton profil. Ce type de structure aide à challenger son concept, avant la création de son entreprise comme entité juridique à part entière.

C’est l’occasion, pour toi porteur de projet, de te confronter au marché et à la réalité de l’entrepreneuriat. Tu peux ainsi tester ton produit et ton offre sans prendre aucun risque auprès de clients, en facturant ta prestation à travers le numéro SIRET de la couveuse qui t’héberge.

De nombreuses raisons peuvent pousser un futur entrepreneur à intégrer une couveuse. C’est une solution facile pour entrer dans le monde du business, tout en gardant un pied dans son ancienne vie. Grâce à un accompagnement individualisé, tu vas pouvoir faire grandir ton projet jusqu’au moment où tu te sentiras suffisamment en sécurité pour te lancer sans filet. C’est une excellente manière de maximiser les chances de réussite.

La couveuse aide également à démarrer une activité indépendante sans avoir à investir énormément. Généralement, les couveuses mettent à disposition des locaux et du matériel professionnel gratuitement ou à bas coût. Les frais sont généralement pris en charge par des aides ou organismes publics. Enfin, un accompagnement professionnel est également proposé pour développer son business.

De nombreux porteurs de projets choisissent cette option pour démarrer une activité, tout en conservant son statut et ses revenus sociaux, le cas échéant. Ainsi, ils peuvent à tout moment revenir en arrière si le concept ne prend pas, ou bien se lancer à leur compte si le projet prend de l’ampleur et rencontre son marché. Cela permet vraiment de se former et d’expérimenter un business model en toute sérénité.

Côté démarche, l’entrepreneur signe un contrat CAPE (Contrat d’appui aux projets d’entreprise) pour 1 année maximum, qui peut être renouvelé jusqu’à deux fois. Un dossier de candidature est nécessaire pour être sélectionné.

Les incubateurs de startups

Les incubateurs de startups s’adressent également à des porteurs de projet dans les premiers mois de la phase de création. Toutefois, ils sont plutôt destinés aux entreprises innovantes. Digital, biotech, food, santé, intelligence artificielle, tourisme, tous les secteurs sont concernés, mais le projet doit comporter une innovation dans son offre ou son modèle.

En plus d’un accès à des locaux professionnels et du matériel, les incubateurs proposent un accompagnement et du coaching avec un système de mentorat. Enfin, intégrer un incubateur, c’est également bénéficier d’une aide à la recherche de fonds et intégrer un réseau d’entrepreneurs, de partenaires et de financeurs.

Les porteurs de projet doivent adresser un dossier de candidature et passer un oral devant un jury pour accéder à cet accompagnement renforcé, dédié aux entreprises innovantes.

Il existe plusieurs types d’incubateurs (privé, public, grandes écoles…) et les prix proposés sont très variables en fonction de la structure.

Quand se faire accompagner dans un incubateur ?

Si certains startupers ne restent incubés que quelques mois, généralement cette période est beaucoup plus longue. Elle peut atteindre 3 ans dans certains cas. En effet, il faut compter un an minimum pour amorcer son projet et réussir à signer ses premiers clients.

On va dire que l’incubateur s’adresse à des entreprises « early stage » qui vont donc d’un entrepreneur qui a une idée à une startup a déjà des clients et qui veut lever des fonds. Chez Quai Alpha, nous avons fait le choix de ne sélectionner que des projets suffisamment matures, qui vont déjà au-delà de la simple idée présentée avec un powerpoint. Notre objectif : aider les entrepreneurs à passer en phase de growth !

Pour accélérer la croissance des startups, les incubateurs développent des programmes d’accompagnement qui prennent des formes variées :

  • Mentorat
  • Coaching
  • Échanges d’expériences
  • Workshops
  • Formation

Il semble important de préciser que l’accompagnement proposé par les incubateurs est variable d’une structure à l’autre. C’est un critère très important au moment de choisir son incubateur. En effet, parfois, certains incubateurs se contentent de proposer un coworking amélioré. Alors que d’autres ouvrent les portes d’un écosystème complet avec une véritable valeur ajoutée pour les entrepreneurs accompagnés. Le collectif, comme l’accompagnement individualisé renforcé, sont essentiels pour la réussite de ton projet !

Que toi et ton équipe soyez au stade de l’idée, du premier prototype ou des premières ventes, vous avez tout intérêt à vous poser la question de l’incubation. Si vous souhaitez développer votre projet innovant, c’est une solution à étudier !

Les pépinières d’entreprise

Les pépinières s’adressent à toutes les jeunes entreprises de moins de 3 ans ! L’idée de la pépinière : réunir plusieurs projets au sein d’une même structure pour partager des locaux, des savoir-faire, des moyens logistiques et un réseau professionnel. Il est possible de bénéficier de cet accompagnement pour une durée de 1 à 5 ans.

Il existe trois types de pépinières différents :

  • Les pépinières généralistes : ces structures accompagnent tous les entrepreneurs sans distinction de secteur d’activité
  • Les pépinières spécialisées : elles sont dédiées à un secteur en particulier (écologie, nouvelles technologies, services à la personne, métiers d’art, etc.) et sélectionne uniquement les projets dans un domaine précis
  • Les pépinières réservées aux entreprises innovantes : elles sont dédiées aux entreprises qui proposent de réelles innovations dans différents domaines (technologie, digital, santé, etc.)

Comment intégrer une pépinière ?

Pour intégrer une pépinière, il faut répondre à différents critères d’exigibilité : par exemple l’âge de l’entreprise ou un secteur d’activité en fonction de la pépinière choisie.

Ensuite, un dossier de candidature est envoyé à un comité de sélection. Si l’entreprise est retenue, elle signe une convention d’accès aux services pour une durée de 3 ans, la plupart du temps.

Quelle différence entre incubateur et pépinière d’entreprise ?

Comme les pépinières, les incubateurs proposent une solution d’accompagnement et d’hébergement pour les jeunes entreprises.

La grande différence entre la pépinière et l’incubateur, c’est que l’incubateur s’inscrit vraiment dans l’écosystème des startups et privilégie les porteurs de projets dans les domaines numériques et technologiques. L’innovation est vraiment au cœur de l’accompagnement qui s’articule autour du développement commercial, de la recherche de financement et des partenariats.

Un projet peut tout à fait germer dans une couveuse, puis passer par une phase d’incubation pour ensuite se développer dans une pépinière ou un accélérateur.

QuaiAlpha_difference_pepiniere_incubateur

Si une pépinière est l’équivalent d’une co-location d’un non-meublé, alors l’incubateur serait une colocation, mais où le propriétaire vous aiderait à faire tous vos travaux !

Les accélérateurs de startup

Et pour terminer, les accélérateurs s’adressent aux entreprises innovantes qui sont en recherche de croissance. L’objectif est de proposer des programmes d’accompagnement, de formation et d’accélération de quelques mois, pour booster l’activité et le réseau de startups qui ont dépassé le stade de l’incubation et qui sont déjà installées.

L’offre proposée est parfois similaire à celle d’une pépinière, mais elle s’adresse exclusivement à des entreprises innovantes.

Généralement, ce parcours dure entre 6 mois et un an et demi. Il va aider les startup à scale-up, donc à vendre un service ou un produit à très grande échelle. C’est en fait la phase de développement qui suit la levée de fonds. Cette step permet en effet à une startup de financer son développement et de changer d’échelle, pour attaquer un marché beaucoup plus grand, en visant l’international et en changeant de modèle économique !

Notons que certains  accélérateurs se rémunèrent en prenant une participation dans le capital des entreprises hébergées (environ 10%). La sélection est également réalisée sur dossier selon des critères qui évoluent en fonction de chaque structure.

Découvrez l’accélérateur techno de Quai Alpha

Chez Quai Alpha, nous travaillons au développement d’un véritable campus d’entrepreneurs et d’un accélérateur technologique dédié aux programmes de recherche.

Dans le cadre de ce projet, nous collaborons étroitement  avec deux établissements de l’enseignement supérieur :

  • L’école Georges Méliès à Paris, spécialisée dans la formation aux métiers du cinéma d’animation et du jeu vidéo, les effets spéciaux et les technologies temps réel
  • Le Garage, une école créée par la CCI des Vosges dont l’objectif est de répondre aux besoins des entreprises dans les secteurs du digital, de la programmation web et du développement d’applications mobiles

Créatives et innovantes, ces deux écoles sont centrées sur la scolarité en alternance et l’insertion rapide des élèves dès la sortie du cursus, à travers des projets concrets.

Ce partenariat a donné lieu à la création d’un accélérateur technologique piloté par Quai Alpha. Son rôle est de créer de véritable programme de recherche, tout en développant des synergies entre les startups et le secteur de la recherche. Notre objectif : augmenter la compétitivité et l’innovation technologique en région.

Cet accélérateur technologique sera donc une véritable interface entre les écoles partenaires et Quai Alpha. D’ailleurs, l’équipe de l’accélérateur est installée directement sur le campus avec pour mission de :

  • Proposer des projets aux écoles
  • Diffuser des offres d’emploi aux étudiants
  • Faire le lien entre le campus et les startups incubées pour créer des opportunités

Notre objectif à terme : rattraper le retard du département des Vosges et faire émerger des entreprises innovantes dans le secteur de la recherche et des nouvelles technologies.

Tu es porteur de projet et tu développes une solution ou un produit innovant ?

Tu as besoin d’un accompagnement pour développer tes ventes, conquérir de nouveaux clients ou trouver des partenaires financiers ? Tu veux transformer une idée en projet scalable et gagner de nouveaux marchés ?

Tu cherches un incubateur de startup en région Grand Est ? Alors n’hésite pas à rejoindre Quai Alpha !

Author avatar
Barbara Luc
Chargée de Communication @ Quai Alpha