Faut-il avoir un business plan pour intégrer un incubateur ? - Quai Alpha
Incubateur
Martin BOUVRON
m.bouvron@vosges.cci.fr
+33 6 16 15 96 32
Studio
Louis HOBLINGRE
l.hoblingre@vosges.cci.fr
+33 7 64 26 67 81

Incubateur : un business plan est-il indispensable ?

Définir le business plan de sa startup est une étape importante pour contribuer à valider son projet. Comment mettre en place ce dernier ?

QuaiAlpha_team_building_conversation_reunion_startup

Le business plan fait souvent partie des pièces demandées dans les dossiers d’admission en incubateur de startups. C’est un élément important qui permettra d’évaluer la faisabilité de votre projet. Evidemment, ce premier business plan va évoluer ensuite tout au long l’incubation, en même temps que votre idée et votre modèle d’affaires vont maturer.

Vous souhaitez intégrer un incubateur ? Vous avez envie d’en savoir plus sur les critères d’admission de ces structures d’accompagnement ? Vous recherchez des conseils pour rédiger votre business plan ? Vous êtes au bon endroit !

👇

Pourquoi intégrer un incubateur ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, revenons sur les raisons d’intégrer un incubateur pour développer son projet de création d’entreprise innovante.

Les incubateurs sont des structures d’accompagnement pour porteurs de projet qui souhaitent monter leur startup. Ils proposent des bureaux ou un coworking, un programme complet de formation et du mentorat avec des coachs ou des experts. Ils permettent également d’accéder à un réseau, un écosystème et un carnet d’adresses, mais aussi de trouver des partenaires financiers pour développer son projet et le commercialiser.

La mission d’un incubateur est de vous accompagner de la genèse de votre projet à son développement vers la commercialisation et la pérennisation. Votre objectif : devenir une startup rentable avec un fort potentiel de valorisation et de croissance.

Rejoindre un écosystème motivant et stimulant

À plusieurs, on est plus fort ! Voilà le leitmotiv des entrepreneurs qui rejoignent un incubateur de startups. Monter son projet seul dans son coin augmente les risques d’échec ou de démotivation dans les premiers mois qui suivent la création. Intégrer un écosystème composé d’entrepreneurs permet d’échanger, de partager des compétences, de confronter ses idées et d’avancer plus vite. C’est un gain de temps très précieux qui pousse souvent les entreprises innovantes vers le haut…

Il est plus facile de surmonter les passages à vide et les périodes de doute si l’on est entouré de startupers qui traversent les mêmes étapes que nous. L’entraide est souvent forte et en cas de difficulté, c’est tout un écosystème qui s’active pour vous soutenir.

Rejoindre un incubateur, ce n’est donc pas seulement capitaliser sur la réussite de son projet, c’est aussi faire le pari du collectif et faire partie d’une aventure à plusieurs, au sein d’un écosystème 100% focus sur l’entrepreneuriat.

Le business plan : un critère d’admission en incubateur parmi d’autres

Le business plan fait partie des pièces du dossier d’admission qui sont fréquemment demandées par les incubateurs lors de la phase de sélection. Mais ce n’est pas le cas de toutes les structures d’accompagnement. Le mieux est de les contacter directement pour en savoir plus.

Vous pourrez connaître les différentes pièces à ajouter à votre dossier en contactant directement l’incubateur de votre choix. Chez Quai Alpha, vous pouvez effectuer cette démarche en ligne en remplissant un formulaire.

Des critères spécifiques à chaque incubateur

D’un incubateur à l’autre, les critères d’admission et les pièces à ajouter au dossier peuvent varier. Vous devez absolument vous renseigner sur ces critères et sur le fonctionnement de la structure sélectionnée, avant de déposer votre candidature. Intéressez-vous notamment aux valeurs défendues par l’incubateur que vous allez choisir. Vous pouvez retrouver celles de Quai Alpha sur cette page.

Renseignez-vous bien sur le fonctionnement de l’incubateur et les spécificités du programme d’incubation proposé. Regardez quels sont les success stories et les entrepreneurs qui sont passés par cette structure d’accompagnement pour vous imprégner de l’ADN du lieu. Ces recherches constitueront un atout de taille face au jury…

Chez Quai Alpha, vous pouvez retrouver simplement toutes ses informations en consultant notre site web. Allez vous renseigner sur notre histoire, nos intervenants, le type de projets que nous menons. Vous trouverez également de nombreuses informations dans la partie blog de notre site internet.

N’hésitez pas à nous contacter directement par messagerie ou téléphone. Notre équipe est à votre disposition et se fera un plaisir de vous conseiller dans la constitution de votre dossier de candidature. Cet entretien vous permettra de mieux comprendre comment fonctionne un incubateur comme Quai Alpha et quelles sont ses spécificités à l’échelle locale et nationale.

Des critères communs à toutes les structures d’accompagnement

Il existe ensuite de nombreux critères communs à tous les incubateurs. Ce sont par exemple une présentation claire du projet, la preuve de son caractère innovant ou encore un plan marketing ou un business plan.

Voici une liste non exhaustive des critères de sélection et des pièces qui peuvent être demandées par les différents incubateurs de France :

  • Une présentation concise de votre projet
  • Une étude de marché et une présentation de la cible visée
  • Qui sont vos partenaires ?
  • La présentation de l’équipe et des besoins RH
  • Quels sont vos atouts par rapport à la concurrence ?
  • Un plan marketing pour atteindre votre marché
  • Une preuve du caractère innovant de votre concept
  • Vos besoins en financement
  • Vos perspectives de développement à moyen et long terme
  • Vos attentes vis-à-vis de l’incubateur et de son programme d’accompagnement

Pour préparer votre business plan et votre dossier de candidature, vous devez aller droit au but ! Less is more, encore et toujours… Pas question de se perdre dans une argumentation qui dure des heures. Vous devez convaincre en quelques minutes que votre idée peut se transformer en un business rentable qui intéressera les investisseurs. Vous devez convaincre que votre innovation comporte une vraie valeur ajoutée dans votre marché, par rapport à la concurrence !

quai-alpha-incubateur-de-startups

Comment rédiger son business plan pour intégrer un incubateur ?

Vous allez donc certainement devoir rédiger un business plan pour intégrer l’incubateur de votre choix. Voici quelques conseils pour bien concevoir ce document et mettre toutes les chances de votre côté.

Présentez concrètement votre projet

Le secret d’un bon business plan, c’est sa capacité à interpeller, à marquer les esprits, à sortir du lot. Au-delà des chiffres, des données et des prévisions, c’est un document qui doit servir vos intérêts et vous aider à convaincre. Il doit être concis, pratique, original et très bien documenté. Vous devez le connaître sur le bout des doigts et pouvoir l’argumenter point par point.

Mais n’oubliez pas que les incubateurs reçoivent chaque année des centaines de dossiers de candidature et que votre objectif est de vous démarquer. Votre business plan doit expliquer qui vous êtes, quel est votre projet, quelles sont vos qualités, vos compétences, vos ressources et comment vous allez les mettre au service de votre projet. Vous devez également présenter votre innovation et expliquer en quoi elle est disruptive, comment elle répond à la problématique de votre cible et quel est son potentiel commercial.

Soyez créatif dans la forme et droit au but dans le fond. Vous devez constituer un document concis, clair et qui marque les esprits. Le lecteur doit y retrouver facilement toutes les informations qu’il recherche et doit être capable de comprendre les tenants et les aboutissants de votre concept en quelques minutes.

Votre objectif est donc clair : faire passer un maximum d’informations en un minimum de pages et de mots, pour éviter de perdre votre lecteur en route. Si vous avez besoin de conseils pour savoir comment faire votre business plan, BPI France y consacre une webinar complet visible en replay sur Youtube.

N’oubliez pas de vous mettre à la place de la personne qui va vous lire et qui n’a jamais entendu parler de votre projet. Vous devez lui faciliter la tâche en lui expliquant votre concept le plus simplement possible.

3 conseils pour un business plan efficace

    1. Faites relire votre business plan à une personne qui ne connaît pas du tout votre secteur d’activité. Préférez un contact professionnel plutôt qu’un ami proche ou la famille, pour éviter d’avoir un feedback biaisé.
    2. Rédigez votre business plan en plusieurs parties clairement identifiées, en évitant les longs monologues sur plusieurs pages.
    3. Concevez votre business plan de façon logique et illustrez les éléments techniques avec des chiffres, des images ou des schémas.

Démontrez la faisabilité du projet

Ne perdez jamais de vue l’objectif principal de votre business plan : démontrer la faisabilité de votre projet et votre vision. Vous devez y inclure :

  • Une présentation du projet, du marché et de la stratégie
  • La présentation du porteur de projet, de l’équipe et de la structure
  • Vos prévisions financières et vos perspectives de développement

Vous allez devoir être en capacité de réaliser des projections de business et des scénarios financiers sur les 3 années à venir. Ne faites pas de promesses que vous ne pourrez pas atteindre.  Soyez ambitieux, mais montrez que vous connaissez parfaitement votre marché et ses réalités. Et surtout, justifiez tous vos chiffres et vos choix stratégiques.

Pensez à envisager plusieurs scénarios en y ajoutant, si besoin, une étude de marché ou de faisabilité. L’idée est de démontrer au jury que vous êtes capable de prendre du recul et d’envisager toutes les possibilités, de manière à anticiper et à réajuster votre projet le cas échéant.

Soyez persuasif

Vous devez être capable de convaincre le jury que votre projet, votre innovation, présente un réel intérêt pour votre marché et vos clients. Vous devez susciter la curiosité pour que le lecteur est envie d’en savoir plus en répondant à 3 questions :

  • Qui êtes-vous et quel est votre parcours ?
  • Pourquoi vous développer votre innovation ?
  • Comment allez- vous faire grandir votre projet ?

Vous allez devoir travailler de nombreuses heures sur ce document et produire plusieurs versions différentes, jusqu’à aboutir au document final. Plutôt que la quantité, c’est la qualité de votre dossier qui compte. 10 à 25 pages, voilà la taille idéale. Relisez-vous, faites relire votre travail par d’autres. Aucune erreur ne sera permise.

Soyez talentueux, audacieux, créatif et authentique. Partagez votre enthousiasme, vos compétences et vos ressources. Et surtout, posez-vous des questions en permanence. Mettez en avant vos atouts et vos forces pour démontrer l’application concrète de votre projet et de vos idées.

Vous souhaitez intégrer l’incubateur Quai Alpha ? Vous avez des questions sur notre fonctionnement et notre processus de sélection ? N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.

Author avatar
Martin Bouvron
Directeur et Chef de Meute @ Quai Alpha